Auteur : Fred Pellerin

Pages : 149

ISBN : 978-2-9808947-1-8

« Les secrétions, c’est quand le jus des secrets commence à couler… »
Dans les mémoires de Saint-Élie-de-Caxton, il y eut cette étrangère venue s’établir au lac aux Sangsues. Une femme silencieuse que les rumeurs élevèrent rapidement au rang de sorcière. Une arracheuse de temps, qui lisait les avenirs. Et les présents, surtout. La Stroop, un cheveu sur la soupe, partie comme venue après quelques années, emportant toutes les vérités dans son mystère. C’était une spécialiste de l’abstrait. Qu’on crétise avec parcimonie.
Il aura fallu déterrer les mots parce que chez nous, comme dans tous les villages, il existe des milliers d’histoires tenues au silence. Un monde entier dans les souvenirs que les morts emportent souvent avec eux. Des anecdotes en cachette, des souvenirs à retrouver pour en goûter l’ampleur légendaire. Des secrets qui n’attendent que le grand jour pour germer en jasures.

Note

J’ai vraiment beaucoup aimé ma première lecture de Fred Pellerin – Comme une odeur de muscles. Aussi, j’avais bien hâte de voir ce que cette petite histoire me réservait, à savoir si le charme serait toujours opérationnel compte tenu que je savais maintenant un peu à quoi m’attendre. Si je n’ai pas eu la surprise du style littéraire de l’auteur, je peux tout de même dire que je reste fasciné par le talent dont il fait preuve!

J’ai encore énormément aimé la « parlure Québécoise » à la Fred Pellerin. Il joue avec les mots de façon tellement incroyable que la poésie qui s’en dégage est unique à lui. C’est beau, c’est drôle, c’est très recherché… et c’est fort!

Malgré la petitesse de ce conte, Fred Pellerin réussit encore une fois à surprendre dans l’originalité de l’histoire. Cette fois, c’est la Mort qui se joint au village et malgré le côté sombre du personnage, l’humour est toujours aussi omniprésent dans l’histoire. C’est à la fois drôle et touchant, autant en version livresque qu’en version audio.

Conteur, jaseur, poète, chanteur… Fred Pellerin est tout ça et bien plus. Et j’ai entendu dire qu’il serait intéressé à faire de cette chronique un film et il est certain que je vais courir pour le voir. Décidemment, je peux dire que j’adore notre conteur Québécois!

Ça me prends d’autres livres de lui, il faut que j’en trouve!!

26/04/2016

1 réponse
  1. Laura (Lau1307)
    Laura (Lau1307) dit :

    Je suis une fan de Fred Pellerin, il arrive toujours à me faire rire, à m’émouvoir. Je n’ai pas encore lu celui-ci, mais je l’ai justement reçu par la poste cette semaine!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *