Auteur : Caitlín Kiernan

Pages : 251

ISBN : 978-2-7499-0765-9

La légende de Beowulf

Un royaume frappé par une malédiction,
Un héros qui combat un monstre sanguinaire,
Une épopée qui a traversé les âges.

Voici une histoire de courage, de feu et d’or, ponctuée d’amour, de secrets et d’extrême violence. C’est une histoire ancienne, de celles qui méritent d’être racontées aussi longtemps que les hommes auront le goût des héros, des monstres et des ténèbres.

Cette histoire trouvera écho en chacun de nous.
Nous avons tous nos démons.
Beowulf pensait que le sien s’appelait Grendel…

Note

La légende de Beowulf est très certainement, comme le mentionne l’auteur Neil Gaiman en préface de ce roman, une histoire faisant partie de celles qui méritent d’être racontées. Une vieille légende qui a réussit a passer au travers les âges, d’abord oubliée puis retrouvée et écrite ici d’une toute nouvelle façon, afin d’être adaptée au grand écran sous le scénario de Neil Gaiman et Roger Avary ; film produit par le désormais célèbre Robert Zemeckis.

Comment décrire ce récit, sinon de dire que l’histoire est certes impressionnante. Le récit se lit bien et les scènes d’actions ne manque pas de nous laisser de bons souvenirs. Il est par contre malheureux de constater que, malgré cette histoire aussi marquante, le roman en tant que tel est quelque peut décevant. En premier lieu par le fait qu’il est écrit au présent, ce qui, en soit n’est pas nécessairement une mauvaise chose, quoique légèrement déconcertant par moment. Mais surtout parce que cette légende aurait facilement pu être écrite d’une façon beaucoup plus détaillée, voir même d’une façon un peu plus descriptive sur les lieux et les personnages. Une légende pourtant complète qui manque malheureusement d’accrocher vraiment son lecteur ; en tout cas, voilà ce que j’ai ressentis.

Néanmoins, attention de ne pas se laisser démoraliser par ces propos puisque, peut importe la critique, il n’en reste pas moins que cette histoire mérite pleinement d’être connue de tous les amateurs de ce genre de Fantasy. Pour ceux-là, courrez vite acheter ce livre… pour tous les autres, peut-être est-il mieux de visionner le film…

29/07/2008