BLANCHE NEIGE
    .:: L.P. Sicard





197 pages

ISBN :
978-2-89786-143-8

Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir.
Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule.
La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés.
Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes.
Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée…

Cette sombre réécriture du conte classique Blanche-Neige et les sept nains est un plongeon dans les eaux noires et visqueuses de la démence, du complot et du meurtre ; un pas angoissant dans les ténèbres d'un passé oublié d'où les horreurs surgissent sans bruit ni crier gare. Il est déjà trop tard pour reculer. Que fuirez-vous d'abord : le présent, ou le passé ?




Commentaire personnel :


Note : 4/5

Les Contes Interdits, ce sont quatre histoires écrites par quatre auteurs différents s’inspirant des contes merveilleux de notre enfance. Ils racontent leur propre version de façon totalement trash et horribles qui ne sont certes pas destinés aux enfants !

Il est plutôt rare que j’achète des livres à l’état neuf, je préconise surtout les romans d’occasions par respect pour mon porte-monnaie. Mais cette fois, le blog littéraire Bookivores m’a littéralement donné le goût de me procurer ce roman. De me le procurer tout de suite.

Et quel bon choix de ne pas avoir attendu avant de l’acheter, car ça commence fort, très fort ! L’auteur nous agrippe littéralement par le collet et nous secoue avec violence tellement l’écriture est poignante. Dès le premier chapitre on se rend vite compte que ce ne sera pas une lecture facile... Avant même la fin de ce premier chapitre c’est comme une claque en plein visage. Vous pouvez oublier tout de suite le conte merveilleux de Blanche Neige et les sept nains, car de ce récit, de cette version de L.P. Sicard, n’en ressort pas indemne qui veut !

Émilie, de la main de qui nous lisons ces pages, relate son horrible histoire ; de sa fuite de l’institut psychiatrique où elle était détenue à la découverte d’un manoir hanté en plein milieu d’une forêt, Émilie découvrira l’horreur partout où elle posera le regard. L’inexplicable se mêle efficacement au réalisme pour permettre une tension sans cesse grandissante. Meurtres, phénomènes paranormaux, sorcière sanguinaire… Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette lecture un moment de pure terreur !

Le sujet est relativement simple et pourtant l’auteur réussit une maîtrise efficace du texte pour donner une impression sans cesse angoissante tout au long du récit. Quelques lacunes mineures se glissent par moment ici et là, mais c’est si futile qu’on pardonne facilement ces égarements. L’écriture est simple et fluide, ce qui ne rebutera pas les lecteurs néophytes, tout en étant incroyablement imagé pour permettre aux lecteurs amateurs de ce genre d’embarquer totalement dans l’histoire. Et que dis-je, d’embarquer avec une facilité déconcertante !

Les pages se tournent presque d’elles-mêmes à un rythme effarant tellement le récit est saisissant. C’est glauque, c’est noir, ça glace le sang… L.P. Sicard vous agrippe et vous secoue que j’ai dit… ? À la fin il vous aura traîné sans ménagement dans les folies de son imaginaire, laissant des traces sanglantes de son passage dans votre mémoire pour longtemps !

Et vous, oserez-vous lire cette histoire ? Parions que vous n’aurez plus la même image du merveilleux conte de Blanche Neige par la suite…

22/10/2017

Partager


    Vos commentaires :