CHARLIE ET LE GRAND ASCENSEUR DE VERRE
    .:: Roald Dahl





153 pages

ISBN :
...

Charlie a gagné la fabuleuse chocolaterie de Willy Wonka, qu'il survole maintenant à bord d'un extraordinaire engin, le grand ascenseur de verre, en compagnie de toute sa famille. Mais une fausse manœuvre projette l'ascenseur dans l'espace. Un espace qu'ils découvrent peuplé d'être fantastiques et monstrueux, les Kpoux Vernicieux, terreurs de l'univers interstellaire, contre lesquels ils vont livrer une terrible bataille.




Commentaire personnel :


Note : 3.5/5

La découverte de la merveilleuse chocolaterie n’est plus. Tout ça a été vu dans le premier tome de l’histoire de Charlie et cette fois, ce sont des aventures rocambolesques qui attendent les personnages principaux qui se retrouveront, bien malgré eux, en plein espace !

L’écriture est toujours aussi sympathique et les pages tournent à un bon rythme. Toutefois, le roman nous transporte moins loin que le premier tome. Bien que l’histoire nous amène jusqu’à l’espace, le côté magique et savoureux qui est ressenti durant la lecture du premier livre est ici totalement absent. Pas que l’histoire soit mauvaise, loin de là… seulement, l’immense joie de faire la rencontre de M. Wonka et de sa superbe chocolaterie magique n’est plus et j’ai parfois eu l’impression que le récit était sans saveur.

Le premier tome touchait un large public en raison du message qui y était véhiculé. Ce deuxième roman, lui, semble plus axé sur un jeune public. La magie est toujours là pour les personnes qui veulent vraiment la voir. Après tout, un voyage dans l’espace ce n’est pas rien ! Mais cette magie est totalement différente et n’offre que peu de sentiments d’émerveillement chez l’adulte.

Néanmoins, si le premier tome se suffisait à lui-même, cette petite histoire est assez sympathique et j’ai pris plaisir à retrouver Charlie et sa famille. L’humour est très présent et le délire dans lequel nous transporte l’auteur est assez déjanté. De quoi plaire et émerveiller jeunes et, qui sait, à certains adultes aussi !

07/11/2017

Partager


    Vos commentaires :