Auteur : Douglas Preston

Pages : 404

ISBN : 978-2-84187-882-6

Bonjour du pays des morts ! Ainsi débute la vidéo laissée par un richissime collectionneur à ses trois fils. Ils apprennent bien vite que leur père s’est enterré vivant avec ses trésors dans une cité perdue, quelque part en Amérique centrale.

Celui qui découvrira sa retraite héritera de sa fortune. Mais les trois frères ne sont pas les seuls à convoiter ces pièces inestimables… En particulier un manuscrit maya du IXe siècle, le Codex, qui pourrait révolutionner l’industrie pharmaceutique.

Les sommes en jeu sont colossales. La chasse au trésor est lancée. Mais ne s’improvise pas aventurier qui veut… D’autant que la jungle du Honduras n’a jamais semblé si hostile. Et que certains sont prêts à tuer pour s’approprier les secrets du Codex.

Note

Douglas Preston signe avec Le Codex un roman digne d’un film où le suspense et l’aventure peut se comparer, à première vue, à l’histoire desAventuriers de l’Arche perdue. Toutefois, bien que certains points réussissent à nous faire penser à Indiana Jones, la comparaison reste faible et le récit nous transporte dans une toute autre direction.

Un grand voyage dans la jungle du Honduras mène les personnages principaux vers des dangers mortels, à la recherche de la tombe de leur père et de ses trésors cachés. Anaconda, famine et maladie ne sont que quelques problèmes que rencontrent ces personnages alors qu’ils sont prit en chasse par des hommes prêts à tout pour mettre la main sur Le Codex, ce manuscrit maya du IXe siècle d’une valeur inestimable…

Tout est là pour permettre au lecteur de passer un bon moment de lecture. Le récit est écrit d’une main habile et le tout est simple et agréable à lire.

11/07/2008

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *