Auteur : Michael Crichton

Pages : 446

ISBN : 2-266-06838-5

La chaîne volcanique de Virunga, aux confins du Zaïre et de l’Ouganda, recèlerait des mines de diamants d’une pureté inégalée. L’expédition envoyée sur place annonce, par liaison satellite, qu’elle pense avoir localisé la légendaire cité de Zinj et son fabuleux trésor. Mais les images transmises montrent une station dévastée, équipements détruits, techniciens massacrés, et la vision fugitive d’un visage de gorille. Karen Ross, responsable du projet, décide de partir sur les lieux. La jeune femme improvise alors une expédition avec des compagnons dont elle découvrira bientôt à quel point leurs intérêts divergent : Monroe Kelly, guide mercenaire, et surtout Peter Eliott, spécialiste des primates, qui va réintroduire, dans la région, Amy, un gorille exceptionnel, doté dun ordinateur qui peut transcrire ses gestes en paroles. Si les membres de cette folle équipée réussissent à dévoiler le secret de Zinj, ils ne tarderont pas également à découvrir qu’ils fond – eux aussi – partie d’une espèce en voie de disparition…

Note

Michael Crichton n’est plus un auteur dont il faut vanter les mérites. Il s’est démarqué à plus d’une reprise avec des titres aussi connu que Jurassic Park ou Soleil levant. D’ailleurs, plusieurs de ces romans ont été adaptés au cinéma et à juste titre d’ailleurs. Et Congo ne fait pas exception.

Ce roman mari merveilleusement bien le côté suspense à l’aventure, ce genre d’aventure qu’il semble si difficile à bien transmettre pour certains auteurs – animaux féroces, cité mystérieuse, indigènes cannibales. Et les personnages qui vivent ces aventures sont très loin des héros conventionnels. Ce ne sont que des personnages bien ordinaires qui devront pourtant vivre quelque chose d’incroyable dans son ensemble.

Michael Crichton s’attarde beaucoup au point de vue scientifique, à l’explication de technologies qui en sont encore à leur premiers balbutiements. Pour certains, ces grandes phrases peuvent sembler ennuyantes voir même inutile, mais de mon côté ça m’a plutôt comblé dans ma lecture. L’auteur démontre un talent extraordinaire quant à bien faire comprendre au lecteur les sujets qu’il aborde et il est clair qu’il a fait beaucoup de recherches pour en arriver à livrer un récit aussi détaillé. Et malgré tout, l’auteur reste fidèle à ses habitudes et utilise un style simple mais efficace. Après un début mettant bien en place l’intrigue et le contexte, l’action commence à prendre la place ne laissant pas le temps au lecteur – ni le goût – de poser ce livre. Ce n’est pas le meilleur que j’ai lu de sa part, mais tout était en place pour me faire passer un bon moment.

Cet auteur est malheureusement disparu bien trop tôt…

24/09/2013

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *