Auteur : Terry Pratchett

Pages : 297

ISBN : 2-905158-90-5

Les Annales du Disque-monde, T4

Morty traverse les champs en courant ; il mouline des bras et s’égosille comme un beau diable. Non. Même ça, même effrayer les oiseaux pillards, il n’est pas fichu de s’en tirer proprement.

Son père, au désespoir, l’observe depuis le muret de pierres. « Il manque pas de coeur, fait-il à l’oncle Hamesh.
– Ah, dame, c’est le reste qu’il a pas. »

Et pourtant un destin hors du commun attend Mortimer. Car à la foire à l’embauche, LA MORT l’emporte sur son cheval Bigadin.

Il faut dire que LA MORT a décidé de faire la vie ; et l’assistance d’un commis dans son labeur quotidien lui permettrait des loisirs. Mais… est-ce bien raisonnable ?

Avec, comme toujours, un scénario qui décoiffe, une distribution prestigieuse et, peut-être, peut-être, une exceptionnelle apparition de l’illustre Rincevent.

Note

L‘histoire de Mortimer, unique en son genre, est réellement très bonne. La Mort, ce personnage sombre mais pourtant très coloré à sa façon, nous fait découvrir son travail, mais surtout le côté mystérieux de ce travail. Et son apprenti Morty… comment ne pas tomber en amour avec ce personnage. Il est certes très gauche, mais sa naïveté et son côté imprudent est tout simplement savoureux.

J’ai réellement pris mon temps pour lire ce roman, je ne voulais pas que l’histoire se termine tant le récit est drôle et palpitant du début à la toute fin. Franchement, un énorme bravo à Terry Pratchett pour cette merveilleuse histoire, certainement la meilleure jusqu’à maintenant !

03/03/2010

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *