Auteur : Stephen King

Pages : 686

ISBN : 2-7441-5807-0

Quatre amis se retrouvent annuellement pour une partie de chasse dans une forêt du Maine. Elle fut jadis leur terrain d’aventures, en compagnie de Duddits, l’enfant mongolien qu’ils avaient adopté comme un petit frère. Et le théâtre, aussi, d’événements qu’ils se sont efforcés d’oublier. Mais les mystères ressurgissent, sous la forme de présences étranges et menaçantes que l’armée a entrepris de surveiller de près. Au point de vouloir éliminer tous ceux qui ont pu être au contact de la chose…

Note

Sans être un grand connaisseur, j’ai lu plusieurs romans de cet auteur. Je ne devrais donc pas être aussi surpris… mais encore une fois, le King réussit à m’impressionner ! Le récit dépeint des envahisseurs extra-terrestres qui veulent notre chez-nous… C’est simple et pourtant c’est une histoire tellement riche et complète dans son ensemble que nous livre l’auteur. Une histoire totalement différente de ce que nous nous imaginons de la part d’un tel récit.

Comme à son habitude, Stephen King utilise bien ses mots pour imager ce qu’il veut transmettre. Durant sa lecture, le lecteur peut clairement voir les images dans sa tête, un peu à la façon d’un film. Des images de courses-poursuites, des images émouvantes, des images qui font peur… et bien sûr des images horribles – donnant presque la nausée au lecteur par moment. C’est très descriptif, mais sans être trop. C’est parfaitement bien dosé, c’est du Stephen King ! Son style d’écriture est tout simplement unique. Il a sa façon bien à lui de captiver le lecteur, autant par ses descriptions que par sa façon de partager son histoire avec son côté imaginatif et sans fin.

J’ai vraiment adoré les personnages qui ne sont pas sans rappeler un certain « Club des ratés » d’un autre roman. Leur façon unique de voir les choses, la façon dont ils agissaient étant enfants, leur côté fort et courageux et le fait qu’ils aient une amitié presque indéfectible… tout ça m’a beaucoup fasciné. Il est impossible de ne pas s’attacher immédiatement à ces personnages. Parfois c’est drôle, parfois c’est émouvant, mais à chaque fois c’est incroyablement inspirant et captivant.

Dreamcatcher se hisse très certainement dans mon top 5 de l’auteur. C’est totalement surréaliste tout en étant terriblement réaliste. C’est une histoire incroyable, comme il sait si bien les raconter !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *