Auteur : Dan Simmons

Pages : 681

ISBN : 2-07-041587-2

L’échiquier du mal, 1

Ils ont le Talent.

Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l’histoire. Sans eux le nazisme n’aurait peut-être jamais existé, et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n’auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs.

Ce sont des vampires psychiques.

Auteur : Dan Simmons

Pages : 533

ISBN : 978-2-07-041588-5

L’échiquier du mal, 2

Ils ont le Talent.

Capables d’imposer leur volonté à quiconque, ils ont entamé il y a plus de cinquante ans une gigantesque et meurtrière partie d’échecs à l’échelle mondiale, entraînant dans leur sillage sanglant d’innombrables victimes, brisant avec délice les destinées, festoyant de la souffrance et de la mort.

L’humanité entière ne constitue pour eux qu’un gigantesque terrain de jeu, propre à satisfaire leur irrépressible soif de pouvoir et de destruction.

Mais peut-être ce jeu est-il allé trop loin. Car vient un temps où toute victime finit par se rebeller.

Note

Considéré par plusieurs comme étant le grand chef-d’œuvre de Dan Simmons, L’échiquier du mal est une histoire qui ne laisse certes pas indifférent. Tout comme ses personnages qui possèdent le Talent, Dan Simmons tire les ficelles et contrôle à merveille le fil de son histoire. Il utilise le côté historique à son avantage – à titre d’exemple, citons seulement la Seconde Guerre Mondiale – ce qui a pour effet de fortifier ses dires et de rendre l’histoire encore plus dramatique.

Le tout se déroule un peu comme une partie d’échec, dont les pièces ne sont toutefois pas de petites figurines de bois, mais plutôt de véritables personnes. Le racisme est donc très présent dans ce récit, que ce soit envers les noirs ou même envers les humains normaux, qui sont perçu comme étant des êtres banals et sans intérêt de la part de ces monstres doués du Talent qui les Utilisent comme pièces de jeu. L’auteur passe souvent d’un personnage à l’autre, permettant ainsi au lecteur de bien comprendre tout le déroulement et les sentiments qui habitent autant les bons que les mauvais. Plus impressionnant encore, il arrive même à nous faire voir et même comprendre les valeurs qui poussent ses êtres démoniaques à agir ainsi… Ce sont des personnages malsains, mais des personnages tout de même fascinants à découvrir ! Ici tous les coups sont permis, ce qui porte certainement à réflexion sur la façon dont ces vampires psychiques manipulent avec aisance l’esprit humain.

Qui plus est, quelques scènes horribles restent en mémoire durant un temps : viol mental et physique, morts violentes où le sang coule à flot… Ça fait froid dans le dos ! Et c’est souvent décrit avec beaucoup de détails… détails qui permettent de bien visualiser, certes… mais quelque fois peut-être un peu trop. Le récit est dur, mais colle parfaitement au style utilisé pour raconter cette histoire.

Cette oeuvre ne laissera pas indifférent quiconque ose s’y aventurer, même si la lecture en est difficile et complexe. Quoi qu’il en soit, Dan Simmons signe avec cette histoire un véritable coup de maître !
À découvrir !

04/10/2010

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *