Auteur : Pierre Bottero

Pages : 284

ISBN : 2-7002-2812-x

Tome 1 : D’un monde à l’autre

Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l’empêcha de fermer les yeux et elle n’eut pas le temps de crier… Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d’arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t’avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d’achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable…

Note

Il y a tellement longtemps que je veux relire cette grande saga de Pierre Bottero. Je les ai tous lus il y a près de dix ans et ce fut alors un véritable coup de coeur pour cet auteur et son univers si merveilleux ! Seulement, relire un roman qui fut un coup de coeur il y a plus d’une dizaine d’année me faisait un peu peur… peur de ne plus aimer cette histoire qui m’avais tant marqué. Vais-je encore connecteur avec Bottero ? Vais-je aimer tout autant sa plume que j’avais trouvé si spéciale et poétique ?

Le ton est donné dès la première page lorsque Camille, une fillette de treize ans, se retrouve sur la route d’un camion, tous freins bloqués, qui arrive à vive allure sans pouvoir l’éviter. C’est alors qu’elle… se prit simplement les pieds dans une racine et tombe dans l’herbe ; le camion n’est plus là et elle se retrouve face à une créature terrifiante ! Débute alors une aventure époustouflante à l’action ininterrompue jusqu’à la toute fin dans un monde parallèle des plus fascinant !

Et bien, je peux maintenant dire que ce roman est toujours aussi merveilleux à lire, même la deuxième fois. Dès les premières pages j’ai ai conquis (reconquis) par le texte de Pierre Bottero. La façon dont il nous fait découvrir ce monde merveilleux (et dangereux tout de même, disons-le), la façon qu’il nous fait découvrir ses personnages, la façon qu’il a de décrire les scènes… bref, tout est parfait !

L’humour des personnages – en particulier de Salim – est sans reproche et franchement apprécié tout au long de la lecture. La complicité entre les personnages est incroyable et cette complicité s’étend facilement chez le lecteur qui ne peut s’empêcher d’apprécier leurs échanges et qui embarque sans modération dans leur aventure.

C’est de la littérature jeunesse, de la fantasy simple et efficace dont l’écriture est d’une fluidité exemplaire.  Et pourtant, ce roman convient aussi très bien aux lecteurs assidus puisqu’il recèle plus d’un atout. Le monde que nous dépeint Pierre Bottero à vraiment tout pour faire rêver. À mi-chemin entre La Terre du Milieu et Narnia, tout à été pensé pour nous faire évoluer dans un endroit sans cesse de plus en plus fascinant.

La plume de Pierre Bottero m’a manqué et j’ai été plus qu’heureux de me replonger dans ce roman. Ce premier tome de la trilogie de La Quête d’Ewilan est fantastique à plus d’un niveau. C’est accrocheur, très accrocheur. Et le lecteur se laisse embarquer tellement facilement dans cette histoire. Je suis conquis, comme la première fois. Et le deuxième tome ne devrait pas rester très longtemps à m’attendre avant de se retrouver entre mes mains. Parce que j’ai trop hâte de continuer cette grande histoire !

26/12/2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *