Auteur : F. Paul Wilson

Pages : 383

ISBN : 978-2-277-21664-X

« Quelque chose extermine mes hommes ! »
Adressé durant l’hiver 41 au Q.G. des armées du IIIe Reich, cet incroyable message, venu d’une antique forteresse de Transylvanie, est signé du capitaine Woermann, un soldat d’expérience…
Aussitôt le major SS Kaempffer lui est envoyé. Homme de fer, il va cependant découvrir la peur face au spectacle des cadavres atrocement déchiquetés. Et sa garde de SS est impuissante : chaque nuit fait une nouvelle victime, gorge sectionnée…
Alors Kaempffer, qui ne veut ni fuir ni renoncer, appelle à la forteresse un vieil archéologue et sa fille qui ont été tous deux initiés aux sciences interdites…
Mais d’où vient qu’à cet instant, au Portugal, un homme reçoit en rêve l’ordre impérieux de se rendre là-bas ? Il partira.
Bientôt tout est prêt pour un combat aux dimensions de l’humanité…

Note

Paru originellement sous le titre Le Donjon, ce petit roman de F. Paul Wilson m’a tout de suite attiré lorsque j’ai lu la 4e de couverture. Une histoire qui se passe durant la deuxième guerre mondiale et qui met en scène des Nazis – en plus d’y inclure un côté fantastique et d’horreur – je ne pouvais pas passer à côté!

D’entrée de jeu, j’ai tout de suite été emballé par les premiers chapitres. Un bataillon de soldats Allemands se voit être la proie d’une créature vampirique qui ne fait pas que boire leur sang, il les mutile et les déchiquète. Certaines scènes sont assez bien décrites pour faire monter l’angoisse chez le lecteur et permet très certainement de tourner les pages à un rythme assez élevé. Sans être un « page-turner » pour autant, l’auteur a le mérite de s’en tirer honorablement de ce côté-là.

Toutefois, lorsqu’on atteint la deuxième moitié du roman, une sorte de monotonie semble s’installer. On se rend compte que les personnages n’ont pas réellement de profondeur et que tout leur semble un peu trop facile. Pourtant l’histoire est vraiment bonne dans son ensemble… voire même excellente. Mais j’ai comme eu trop souvent l’impression que la façon dont le tout est amené n’était pas la bonne. Comme si l’auteur avait remis un récit sans l’avoir peaufiné au préalable.

Bref, un bon petit roman dans son ensemble qui mérite qu’on s’y attarde bien que j’aurais aimé un texte un peu mieux travaillé et plus complet. L’histoire est fort intéressante et si l’on excepte les quelques lacunes que contient le récit, le lecteur peut tout de même passer un moment de lecture somme toute agréable dans son ensemble.

09/03/2016

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *