Auteur : George R. R. Martin

Pages : 123

ISBN : 978-2-0813-6518-6

Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.

« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche. S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. Le dragon de glace soufflait du froid. »

Note

J‘ai connu George R. R. Martin avec sa série du Trône de Fer. J’y ai alors découvert un auteur dont je suis tombé amoureux de sa plume, de son style et de ses idées. Je n’ai donc pas hésité longtemps avant de sauter sur ce petit roman. Et j’en suis bien heureux parce qu’il renferme une histoire magnifique parsemée d’illustrations époustouflantes !

Le froid est rarement le bienvenu pour la plupart d’entre nous. Je vous le dis alors tout de suite, accrochez-vous à votre tuque parce que cette histoire nous transporte littéralement dans un monde de neige et de glace. On y voit un hiver rude et froid, une petite fille et des dragons, beaucoup de dragons.

Le récit se déroule un peu comme un conte pour enfants, court et saisissant. Peut-être pas assez travaillé et abouti pour certains, bien qu’à mon avis il est presque parfait comme ça. Le texte ne peut, bien sûr, être comparé à sa célèbre série Game of Thrones puisque nous sommes à des lieues de ce genre. Néanmoins, on reconnait bien la plume de George R. R. Martin et les idées de ce petit livre ne sont pas sans rappeler le style de Westeros. C’est parfois poétique, parfois passionné, mais c’est toujours juste. De ce point de vue, c’est savoureux.

Le charme qui peut parfois manquer dans le texte est largement compensé par les illustrations qui tiennent une place importante dans ce petit livre. Les images sont sublimes et aident certainement le lecteur à s’immerger totalement dans l’histoire. On ne peut qu’être émerveillé par le talent du dessinateur Luis Royo dont chaque coup de crayon vaut vraiment le détour… en fait, c’est juste si ces illustrations n’éclipsent pas le texte lui-même !

Au final, l’histoire est intéressante, quoique très courte, et les illustrations font du livre un bel objet de collection. Il y a de quoi rejoindre les plus jeunes qui y verront de magnifiques dessins et des batailles de dragons, tout comme leur parents qui seront alors heureux de retrouver un tant soit peu l’univers du Trône de Fer. George R. R. Martin est un auteur qu’il ne faut jamais sous-estimer… et il nous le prouve encore une fois avec ce petit livre qui est tout simplement magnifique ! C’est un court roman, mais il renferme une petite perle !

11/12/2019

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *