HUNGER GAMES - L'Embrasement
    .:: Suzanne Collins





399 pages

ISBN :
978-2-266-18270-6

Tome 2 : L'Embrasement

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. À l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...




Commentaire personnel :

Comme prévu, ce deuxième tome ne s’est pas fait attendre trop longtemps. Après le coup de cœur pour le premier volet de la trilogie, je ne pouvais pas laisser cette histoire de côté trop longtemps. Et c’est avec un immense plaisir que je suis retombé dans ce récit si captivant. Et comme pour le premier roman, celui-ci m’a tout de suite accroché, ne me laissant pas beaucoup de possibilité de pauses tant j’étais embarqué dans l’histoire.

Le début peut paraître un peu longuet par moment mais tout est décrit avec une telle intelligence de la part de l’auteur qui laisse entrevoir un certain côté politique qui pourrait être intéressant d’exploiter, mais qui n’est démontré qu’au compte goutte. On ne voit qu’une légère parcelle du rouage et même si le lecteur désire en savoir plus, il est intéressant de ne connaitre que ce que les personnages principaux voient puisqu’après tout, ceux-ci sont isolés dans leur districts depuis plusieurs générations et sont laissés dans une totale ignorance à propos de ce qu’est devenu la vie à l’extérieur de leur village respectif. Le fait de garder un certain secret sur le sujet permet de renforcer le sentiment de haine que l’on ressent envers les gens haut placés, donnant ainsi une certaine complicité intéressante entre le lecteur et les personnages principaux.

Le style est tout aussi fluide et accessible que le premier tome, on reconnait bien la plume de l’auteur dans sa simplicité qui n’offre que très peu de réflexions. Toutefois, le récit est poussé encore plus loin - sans trop en dévoiler - et on ne cesse d’être surpris par la tournure que prend les événements. À l’instar des personnages dans l’arène nous sommes surpris par tout ce qui s’y passe, et comme le peuple du Capitole nous sommes ébahis par la performance des tributs qui ne cesse de nous surprendre par leurs gestes – plus souvent qu’autrement désespérés – pour tenter de rester en vie. Bien que cette œuvre est de la science-fiction, elle garde un certain côté dérangeant dans la réalité qu’elle transmet, à savoir que l’homme est capable des pires horreurs – dans ce cas-ci pour le simple divertissement du peuple…

Ce livre, comme ce fut le cas pour le premier tome, est fascinant dans sa simplicité mais tellement ensorcelant. C’est écrit de brillante façon et Suzanne Collins sait manier le suspense et dose à la perfection de côté angoisse que peut ressentir le lecteur tout au long de sa lecture. La fin de chaque chapitre le démontre assez bien, tout comme la dernière phrase du livre qui ne peut que nous laisser une forte envie de lire la suite immédiatement.

Ça reste tout de même une œuvre jeunesse et il ne faut donc pas s’attendre à de l’horreur pure et dure, mais les émotions que l’on ressent en lisant ce roman sont bien présent. Encore une fois, c’est très réussi et ce deuxième tome vaux largement le premier. Il est certain que j’ouvrirai le troisième avec empressement et que ce sera le cœur battant d’excitation !

14/09/2012

Partager


    Vos commentaires :