Auteur : J. R. R. Tolkien

Pages : 298

ISBN : 978-2-267-01965-0

Des milliers d’années avant les événements relatés dans « Le Seigneur des Anneaux », la Terre du Milieu est en proie aux luttes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes, alliés aux Hommes. C’est contre Túrin et Niënor, les enfants de Húrin, que Morgoth lance une terrible malédiction, les contraignant à une vie errante, pour se venger du héros qui a osé le défier.

Túrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre, lutte de manière spectaculaire et tragique contre Morgoth, nous faisant découvrir un passé méconnu de la Terre du Milieu.

Note

Plus de trois décennies après la publication du Silmarillion, Christopher Tolkien a fini la reconstitution de l’histoire, fantastique mais pourtant tragique, de Húrin et de ses enfants selon les manuscrits de son père. On y découvre donc la légende complète sous forme de roman contrairement au conte publié dans Le Silmarillion. Et franchement, cette histoire est un conte exceptionnel !

Bien sûr, les personnes qui n’apprécient pas Tolkien ne pourront pas aimer ce roman. Et il bon de spécifier que ce conte est légèrement différent de ce que nous connaissons généralement de cet écrivain. Néanmoins, les fans de Tolkien ne pourront qu’être ravis en refermant ce livre puisqu’ils reconnaitront le style particulier qui demande beaucoup de recherche et un maximum de minutie.

Je recommande donc ce livre à tous ceux qui ont aimé Le Seigneur des Anneaux, mais qui n’ont pas réussi à lire Le Silmarillion, compte tenu de son écriture quelque peu difficile à comprendre. Il s’agit ici d’une bonne alternative qui permet d’en connaître un peu plus sur les contes et légendes de la Terre du Milieu, puisque cette histoire se passe plusieurs milliers d’années avant la grande Guerre de l’Anneau qui est si connue aujourd’hui, notamment grâce aux films de Peter Jackson.

Modifié le : 12/09/2012

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *