Auteur : Susanna Clarke

Pages : 849

ISBN : 978-2-221-10887-1

1806: dans une Angleterre usée par les guerres napoléoniennes, un magicien à la mode ancienne, un certain Mr Norrell, offre ses services pour empêcher l’avance de la flotte française. En quelques tours, il redonne l’avantage aux Anglais. Norrell devient la coqueluche du pays.

Voguant sur sa gloire, il fait la connaissance d’un jeune et brillant magicien qu’il prend sous son aile, Jonathan Strange. Ensemble, les deux hommes vont éblouir l’Angleterre par leurs prouesses. Jusqu’à ce que l’audacieux Strange, attiré par les aspects les plus sombres de la magie, provoque la colère de Mr Norrell.

L’association tourne à la rivalité, causant bientôt des ravages insoupçonnables…

Entre le roman fantastique et le roman d’aventures, le féerique et le romantique, Jonathan Strange & Mr Norrell, paru en 2004 en Angleterre, a connu un immense succès public et critique. Largement récompensé, le premier roman de Susanna Clarke a notamment été élu meilleur livre de l’année par Time Magazine et reçu le prix Hugo. Il est aujourd’hui traduit dans dix-sept pays.

Note

Un best-seller aux Etats-Unis. Un coup de génie en marketing a très certainement aidé lors de la publication de ce roman de Susanna Clarke. En effet, Bloomsbury a mit le paquet pour vendre son produit et le bouche-à-oreilles à ensuite fait le travail. Résultat, le public est emballé et le livre reçoit plusieurs prix dont le Prix Hugo 2005 du Meilleur roman.

Toutefois, malgré cet énorme succès… je n’ai jamais réussi à terminer ce livre. Oui, il est probable que je le termine un jour, mais le récit trop lent et les nombreuses notes en bas de page me découragent.

Pourtant l’histoire est bonne. Deux sorciers différents qui s’affrontent pour le bien et le mal en ce début de 19e siècle. Sujet intéressant et raconté somme toutes d’une bonne façon. Mais le côté lourdaud m’empêche de l’apprécier à sa juste valeur. Pour l’instant du moins…

29/07/2008