Auteur : Julien Oreste

Pages : 180

ISBN : 978-2-37224-182-3

C’est le début des vacances d’été pour Roman et ses potes Martin, Ugo et Sac d’Os. Les jours glissent lentement entre projets de virées estivales et longs après-midis d’ennui caniculaire. Un été comme les autres, où l’on trace et retrace les lignes conduisant de la maison de l’un à celle de l’autre, du parc municipal à la petite forêt voisine.

Les adolescents font, un jour, une découverte étrange : un couple de vieillards semble héberger depuis peu une singulière jeune fille d’une quinzaine d’années, que personne n’a jamais vue dans le coin.

En les épiant par la fenêtre de la chambre de Roman, la petite bande se rend compte que quelque chose cloche véritablement : il y a plus d’une fille cachée dans cette maison…

Note

Voilà un petit roman horrifique bien sympathique. Echos de Julien Oreste est le genre de roman qui se lit rapidement et qui embarque son lectorat presque immédiatement dans l’histoire. Le texte est fluide et surprenant à certains niveaux et les personnages sont franchement intéressants.

En lisant la quatrième de couverture, je me suis tout de suite imaginé une histoire à la sauce de Stephen King. Quelque chose, je ne sais pas quoi, qui me rappelait un certain club des ratés peut-être… Quoi qu’il en soit, une franche camaraderie entre les jeunes personnages m’a fait les aimer instantanément et cette camaraderie n’est pas sans rappeler ce club du King. Les jeunes sont des personnages forts et intéressants.

Le récit commence avec un prologue intrigant qui plonge immédiatement le lecteur dans un sentiment de tension et d’horreur. Et par la suite, nous retrouvons un groupe de jeunes ados qui doit faire face à des événements plutôt inhabituels et fantastiques qui liront leur amitié pour toujours. Cet été chaud sera marquant dans leur vie. Par la force des choses, ils se verront grandir et entrer dans le monde des adultes. Encore un petit clin d’oeil au King.

L’auteur maitrise clairement son sujet et son récit est bien travaillé. La fluidité est surprenante et le texte révèle juste ce qu’il faut de suspense pour permettre au lecteur de bien accrocher à l’histoire. La tension monte tranquillement tout comme la connivence que l’on a avec le groupe de jeunes personnages. L’histoire est bien menée et juste assez addictive pour ne pas vouloir le lâcher !

Merci aux Éditions des Tourments pour l’envoi de ce roman !

20/10/2019

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *