Auteur : L. Ron Hubbard

Pages : 495

ISBN : 2-920129-43-0

Tome 2 : Le secret des psychlos

La guerre contre les Psychlos entre dans sa dernière phase. L’espoir des hommes : pénétrer jusqu’au cœur de l’empire ennemi en utilisant son mystérieux dispositif de téléportation.
Mais d’autres ennemis apparaissent, d’autres races qui se partagent l’univers, et qui tentent d’écraser la révolte de l’humanité.
Une double solution apparaît : faire admettre l’humanité dans le cercle des races intelligentes. Et frapper la planète Psychlo, anéantissant ainsi le germe du mal.
C’est la phase finale dans laquelle des systèmes solaires entiers vont périr…

Note

Très heureux de débuter ce roman pour retrouver ces personnages si intéressants qui avaient su marquer mon imagination durant la lecture du premier tome. L’histoire reprend pratiquement là où l’auteur nous avait laissé, alors qu’on retrouve ces hommes courageux qui connaissent maintenant presque tous des Psychlos, ces extra-terrestres qui avaient conquis la planète en déciment presqu’entièrement la population humaine il y a plus de onze cent ans.

Ce tome-ci est très différent du premier qui regorgeait de scènes d’actions. Alors que durant tout le premier tome le focus était centré presqu’uniquement sur le personnage principal, ce deuxième démontre un côté beaucoup plus lourd et complexe, voire même rébarbatif par moment. La politique prend énormément de place, alors que l’histoire ne se résume plus seulement à la terre et ses habitants, mais à un univers rempli d’espèces extra-terrestres tout aussi différentes les unes que les autres. Tout ça au détriment de ce qui fut la force du premier tome, à savoir la relation extraordinaire que développe le lecteur avec le personnage principal.

Néanmoins, je n’ai pu m’empêcher d’admirer tout autant la créativité de l’auteur. Ce deuxième volume se passe plus en douceur que le premier mais le côté politique donne une complexité relativement inattendue et intéressante. J’ai eu un certain mal à lire ce roman, mais je suis bien heureux d’avoir persisté dans ma lecture puisqu’au final il y a plus de bons côtés que de mauvais.

Le style littéraire est bien travaillé et il en découle plusieurs qualités au récit. L. Ron Hubbard tire profit à inclure beaucoup de moments historiques à l’histoire et force est de constater que ça donne un bel effet. Le tout est d’une efficacité redoutable et ça donne un sentiment de réalisme… ou plutôt de plausibilité.

Au final, j’étais tout autant attaché au personnage principal que durant le premier tome, bien que cette fois il ne soit pas le pilier central de l’histoire. Le récit est prenant par moment et même s’il y a quelques longueurs par-ci et par-là, le tout est toujours assez intéressant pour ne pas s’ennuyer trop longtemps. Ce cycle a un style unique qui fait que tout amateur de science-fiction se doit de le lire une fois dans sa vie!

23/06/2017

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *