Auteur : Madeleine Robitaille

Pages : 379

ISBN : 978-2-917-460-702

Quoi de plus banal qu’un court voyage en bus ? D’autant plus que ce trajet de quelques heures s’effectue sur une route de campagne sillonnant une région touristique sans histoires… Jusqu’à ce jour… Parmi la trentaine de passagers qui montent à bord, en cette journée de canicule, personne n’aurait pu imaginer qu’ils allaient droit vers une destination imprévue : l’enfer. Personne ? Pourtant, Mia avait supplié sa mère de repousser son départ. Mais qui donc prête attention aux mauvais pressentiments d’une petite fille de dix ans ? Un thriller haletant et surprenant ! Jamais plus les évènements qui ponctuent votre quotidien, tel un simple voyage en autocar, ne vous apparaîtront banals… Une journée de canicule à donner froid dans le dos…

Note

Il y a des livres qui nous font vivre intensément les émotions. Il y a des livres qui nous marquent plus que d’autres et il y a des livres qui nous tiennent en haleine du début à la fin… Le bus de Madeleine Robitaille fait clairement parti de ce genre de livre!

D’une écriture très fluide, l’auteure nous dévoile son histoire d’abord tranquillement, pour ensuite travailler habillement avec le suspense pour ne pas permettre au lecteur de vouloir relâcher un tant soit peu le bouquin. Et puis… c’est l’horreur! L’horreur réelle, l’horreur plausible, très plausible. De quoi donner froid dans le dos, même par temps de canicule! Le récit devient de plus en plus pesant, de plus en plus inquiétant. Terrible, mais efficace… une histoire qui laisse des traces de son passage sur chaque lecteur, c’est assuré.

C’est clair, Madeleine Robitaille a le talent d’écriture. Ses phrases sont pourtant très simples, les chapitres très courts. Ce n’est rien d’extrêmement peaufiné… et pourtant, le choix juste de chaque mot, la façon de terminer chaque petits chapitres, la façon dont cette auteure tire son épingle du jeu est tout simplement incroyable. Dans le style thriller qui marque l’esprit de toute personne qui si risquera – le gros point fort du livre étant justementqu’il peut être apprécié par tout le monde – on ne trouve pas mieux.

D’une histoire qui semble banale en début de roman ressort un récit époustouflant qui aura tôt fait de marquer son lecteur! Un huis clos parfait… Âmes sensibles et jeunes gens, tenez-vous loin de ce livre, car vous en serez traumatisé!

14/07/2014

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *