Auteur : Denis Morisset

Pages : 276

ISBN : 978-2-89431-385-5

Personne neconnaît réellement ces hommes en noir qu’un hélico vient de déposer aux abords d’un petit village d’Afghanistan. Et ces autres qui sortent d’un marais pour abattre un criminel de guerre en Croatie; qui assurent la garde protégée d’un général canadien au Rwanda; qui sévissent contre des preneurs d’otages au Pérou ou qui font mentir le président Milosevic, en faisant la preuve, sur place, du non-désarmement de la Serbie.
DENIS MORISSET a fait partie des seize premiers membres de la Deuxième Force opérationnelle interarmées (FOI2) de 1993 à 2001. Sa formation et son parcours stupéfiant en secoueront plus d’un et il tient du miracle qu’il soit encore là pour tout raconter. Sept de ses compagnons ne peuvent en faire autant.

Plus encore et pour cause, le Canada ne rendra jamais hommage à ces combattants anonymes dont les vraies médailles de bravoure se résument aux nombreuses marques encore visibles sur leur veste pare-balles.

Note

Pour la première fois, un ancien membre de l’unité d’élite JTF2 partage publiquement l’expérience qu’il a vécue durant plusieurs années au sein de cette organisation. Ce livre-témoignage, écrit par Claude Coulombe, démontre un côté secret d’une unité de commandos – ces hommes surentrainés – qui n’ont qu’un objectif en tête ; suivre les ordres et terminer la mission sans être vu de personne. Que ce soit pour protéger un haut gradé ou pour éliminer une menace, ces surhommes ne font pas dans la dentelle.

Selon les dires de Morisset lui-même, il a publié ses écrits pour se libérer d’un immense poids et non pour se venger de quelque façon que ce soit, même si certains passages tendent à démontrer de contraire. Les entrainements et les missions de combats que son équipe a dus subir – et ce dans la plus totale discrétion – a tout pour rendre un homme fou. Mais les émotions doivent être laissées de côté… ces hommes ne doivent jamais en parler, pas même à leur femme. Pas étonnant qu’un immense poids devait alourdir les épaules de ces super-soldats. Comment un être humain peut-il vivre de tels horreurs en sachant très bien qu’il ne pourrait jamais se vider le cœur pour ne serait-ce que libérer sa conscience ? Tout être normal serait épuisé autant mentalement que physiquement pour bien moins que ça.

Peu après la publication de ce livre, Denis Morisset fut arrêté pour pornographie juvénile et aurait été incarcéré. Mais cette raison est-elle véridique ? Il est si facile pour les autorités d’inventer toutes sortes d’histoires afin de « protéger la sécurité nationale ». La vente du livre a donc été interdite immédiatement… Par chance, il est maintenant possible de se procurer ce témoignage pratiquement partout. Néanmoins, le fait que les autorités ait arrêté Morisset si tôt après la publication de son témoignage donne place à un questionnement sur les intentions réels de cette arrestation.

Comme je m’y attendais, sur le plan littéraire, ce livre est très loin de la grande littérature. Après tout, ce n’est pas une histoire mais bien le témoignage d’un ex-commando. Toutefois, le récit est si poignant et si bouleversant dans son ensemble que ça sauve la mise au la main ! Il ne faut que quelques pages pour comprendre que ce texte sera difficile à lire mais Ô combien intéressant.

Ce témoignage contient des informations très importantes sur l’histoire du Canada. C’est un récit vraisemblable, mais est-ce que tout ce qui a été dit est vraiment réel ? Cette question reste sans réponse… et le restera probablement pour toujours. Quoi qu’il en soit, avec tout le boucan entourant l’arrestation de Morisset et avec toutes les questions sans réponses à ce propos, on ne peut que présumer – à juste titre d’ailleurs – que ce qui a été dit dans ce document est fort probablement très proche de la réalité. Et ce, même si l’auteur prétend ne pas avoir tout dit !

Le JTF2 est une organisation secrète et pour cause. Mais je ne peux m’empêcher de me dire qu’avec ce genre de gars, je me sens presque rassuré et en sécurité…

C’est la première fois que je lis un texte de ce genre. Mon frère m’en a fait cadeau à Noël, me vantant les mérites de l’unité JTF2 et le courage de cet homme. Je dois avouer que j’ai été surpris par ce témoignage. C’est une lecture facile pour le choix des mots, ça va droit au but sans détours inutiles. Par contre, le contenu reste très marquant et certains passages laissent carrément le lecteur ahuri devant tant d’horreur. Ne ressort pas indemne qui veut de cette lecture, mais si vous aimez les unités tactiques, vous serez plus que servi avec ce témoignage. Ça fait froid dans le dos, mais force est de constater qu’un immense respect envers monsieur Morisset est de mise… autant pour le sang-froid dont il a fait preuve durant ses missions que pour le fait d’avoir eu le courage de publier ce livre.

Merci à mon frère Stéphane pour ce cadeau !

28/12/2012

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *