LE PETIT PRINCE
    .:: Antoine de Saint-Exupéry





95 pages

ISBN :
2-07-033100-8

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait :
- S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !
- Hein !
- Dessine-moi un mouton...
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.



Commentaire personnel :

Voilà un petit livre que je voulais lire depuis longtemps. J’en ai tellement entendu parler, et il me semble que pratiquement tout le monde connait un tant soit peu cette histoire. Et c’est par l’entremise d’un ami - Jean-Louis - que j’ai pu enfin en parcourir les pages ! Il a eu l’amabilité de me prêter son exemplaire dont certaines pages flottaient littéralement entre mes mains. Et j’avoue que le fait que le livre ne soit pas en parfaite condition à fort probablement jouer un rôle, aussi minime soit-il, pour me faire encore plus apprécier cette histoire. Ça donne un certain côté charmant ! Comme un trésor inestimable, je tournais les pages tranquillement, avec un maximum de minutie… Et c’est une fois ma lecture terminée que je me suis rendu compte que, effectivement, ce petit livre contient un réel trésor !

L’histoire en elle-même peut paraître bizarre, voire même inventée par un enfant tellement elle est simple. Et pourtant, elle cache un autre côté, beaucoup plus profond celui-là, qui captive autant les petits que les grands. Le récit témoigne de la richesse de l’enfance et porte inévitablement à la réflexion. C’est pratiquement une leçon de vie mais raconté à la façon d’un conte pour enfant. Que c’est merveilleux !

Comme le dit l’auteur en préface : « Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. Mais peu d'entre elles s'en souviennent. » Et ça démontre clairement l’esprit du roman. Un peu comme Peter Pan, l’histoire nous montre que vieillir n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux. On perd alors notre naïveté et ne savons plus comment voir la vie de façon simple. Ce genre d’histoire nous permet de voir la vie de façon différente et ce dès les premières pages. Et si en vieillissant nous perdons un peu de notre sagesse au lieu d’en accumuler davantage ?

Maintenant que j’ai enfin lu Le Petit Prince, je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait avant. C’est un très petit livre, mais qui contient une si grande histoire ! Un bijou dont le plaisir ne fait que croitre tout au long de la lecture. C’est le genre de récit que j’aurais aimé connaitre lors de mon enfance… parce que je suis certain que j’en aurais gardé un tout autre souvenir. Non pas meilleur, non pas moins bon. Simplement différent ! C’est le genre d’histoire que je lirai à mes enfants - vous pouvez en être sûr - parce que le message qu’il véhicule est tout simplement merveilleux !

Et c’est aussi une histoire que je relirai plus d’une fois, ne serait-ce que pour garder les pieds sur terre et m’assurer ainsi d’être sur la bonne voie. Entre temps, je regarderai vers le ciel, la nuit. Et les étoiles ne m’apparaîtront plus jamais de la même façon !

08/06/2012

Partager


    Vos commentaires :



Note : 3/5

"Et aucune grande personne ne comprendra jamais que ça a tellement d'importance !" Cette simple phrase me fait sentir coupable d'être obligé de trouver ce livre un chef d'oeuvre... C'est une belle histoire, mais sans plus. Pour ma part, elle fût d'un ennuis et il m'a fallut me pousser à terminer la lecture de ce livre. Elle est considérée comme une leçon de vie, bien sur, par contre il y d'autres façons d'apporter une leçon de vie avec plus... d'émotions. C'est cute, juste cute.

Gray Fox, le 14/08/2012






Note : 5/5

C'est un petit livre rempli de magie et de poésie. Je l'ai lu très jeune et il m'a beaucoup marquée. Je l'ai relu adulte et il m'a beaucoup émue. A conseiller vivement !

scifi, le 13/08/2012