Auteur : Pierre Bottero

Pages : 275

ISBN : 2-7002-2813-8

Tome 2 : Les frontières de glace

En Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles garantes de la paix. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, résolus avec les Ts’liches à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lit d’amitié avec une marchombre aux pouvoirs fascinants, tandis qu’Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Mais pour prétendre délivrer les Sentinelles, elle devra d’abord percer le secret du Gardien.

Note

Je continue ma relecture de cette belle et grande saga de Pierre Bottero et ce deuxième tome de La Quête d’Ewilan est sans surprise un coup de coeur ! J’avais adoré il y a une dizaine d’année et j’adore tout autant cette histoire aujourd’hui. Quel auteur !

Le début du roman offre un petit résumé du premier tome et ce résumé nous est relaté de façon brillante par l’auteur. Un professeur raconte les aventures de nos héros à ses élèves dans ce petit chapitre dit « Introduction aux secrets de Gwendalavir ». C’est simple et très efficace pour se remettre dans l’histoire avant de débuter ce deuxième tome.

Ce tome-ci est dans la continuité du premier, très fluide et agréable à lire. Il nous relate la quête que devra faire notre groupe de personnages principaux. Et durant ce périple, nous découvrons le monde de Gwendalavir dans toute sa splendeur. Nous passons par des villes importantes, des prairies dangereuses, des rivières magnifiques et toute sorte de bêtes plus dangereuses les unes que les autres nous attendent au détour d’un rocher ou derrière un arbre. Le voyage sera long et les aventures nombreuses pour parvenir au but final. Au plus grand bonheur du lecteur !

Pierre Bottero a un style littéraire bien à lui. Il écrit une histoire jeunesse, mais il l’écrit sans prendre son public pour des enfants. Les lecteurs plus assidus y prennent donc beaucoup de plaisir aussi ! C’est simple tout en démontrant une certaine complexité. L’histoire est poussée au maximum, avec des détails intéressants à chaque chapitre. Le monde de Gwendalavir se révèle, dans toute sa beauté… et dans tous ses drames. Cet autre monde prend une couleur différente et la magnificence des paysages n’a d’égal que le talent de l’auteur à nous faire découvrir son monde. C’est si riche et complet qu’on ne peut qu’embarquer totalement dans cet univers ! J’adore Gwendalavir et ses créatures !

L’amitié entre les personnages principaux est toujours aussi incroyable. On s’attache encore plus à eux et il nous est impossible de ne pas apprécier les boutades de Salim dont l’humour est toujours aussi bienvenue ! Pierre Bottero démontre un talent certain pour mousser l’intérêt du lecteur envers les discussions de ses personnages alors que ceux-ci prennent une profondeur intéressante. On les adores et on ne peut pas s’en empêcher !

Pierre Bottero nous dévoile une monde incroyable et ce deuxième tome confirme que Gwendalavir a encore beaucoup à nous faire découvrir. Rien n’est laissé au hasard et chaque chose à son importance dans l’histoire. Cet auteur fut un coup de coeur il y a plus de dix ans et rien ne change avec ce roman. Il écrit de façon presque poétique par moment, il écrit simplement, et son écriture est d’une qualité exceptionnelle. Ses idées sont incroyables et ses écrits d’une addiction inconcevable ! À lire et à relire sans modération ! 

24/01/2019

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *