L'ÉPREUVE
    .:: James Dashner





382 pages

ISBN :
978-2-266-20014-1

Tome 3 : Le remède mortel
LE TEMPS DES MENSONGE EST TERMINÉ.
Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant.
Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brulée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.



Commentaire personnel :



Note : 4/5

Plus de deux ans après avoir lu le deuxième tome de cette trilogie, j’ai finalement prit le temps de terminer cette grande histoire dystopique. J’avais un peu peur compte tenu que les deux premiers volets étaient des plus passionnant. Et pourtant, il ne m’a pas fallu longtemps pour me replonger dedans et apprécier autant le récit.

James Dashner démontre toujours un style littéraire bien peu approfondi, des lacunes parsemant le texte çà et là. Mais encore une fois, les idées de l’auteur se démarquent remarquablement et laisse bien peu de temps mort au lecteur pour reprendre son souffle. Et comme on dit en bon québécois, ça fait la job !

Le récit reprend l’histoire là où elle s’était arrêtée au tome précédent. Les chapitres sont courts et le texte est très fluide, rendant la lecture agréable malgré quelques petits bémols mineures. Le lecteur prend plaisir à tourner les pages rapidement tant l’histoire est captivant. Les scènes d’actions se succèdent à un rythme fou, rendant la lecture haletante du début à la fin. Quelques longueurs en milieu de roman peut-être, mais sans plus. Tout au long de cette trilogie, l’auteur s’amuse clairement avec les nerfs du lecteur alors que chaque fin de chapitre se termine sur une intrigue de plus. C’est très efficace.

L’écriture simple permet principalement aux jeunes lecteurs de bien apprécier cette histoire. Après tout, c’est un roman de Pocket Jeunesse. Néanmoins, malgré les lacunes qui parsèment cette trilogie, James Dashner rassemble tous les attributs nécessaires pour accrocher fermement le lecteur le plus avertis en lui donnant l’envie de toujours connaître la suite.

À mon sens, ce tome termine très bien cette trilogie, offrant une finale explosive et laissant juste assez de zones d’ombres pour titiller le lecteur… même une fois le tout terminé. Pas de doute, ce dernier tome conclu très bien cette grande histoire, même s’il laissera bon nombre de personnes perplexes. Certaines questions demeurent… et c’est justement ce qui rend ce récit intriguant et habile dans son ensemble.

14/12/2017

Partager


    Vos commentaires :