ROVERANDOM
    .:: J.R.R. Tolkien
Du même auteur
    .:: Bilbo le Hobbit
    .:: BD - Bilbo le Hobbit
    .:: Le Seigneur des Anneaux
    .:: Le Silmarillion
    .:: Les enfants de Húrin
    .:: Les aventures de Tom Bombadil





186 pages

ISBN :
2-266-14882-6

Le jeune Michael Tolkien a perdu son jouet fétiche, un petit chien de plomb. Pour le consoler, son père imagine un conte extraordinaire. Celui du jeune chiot Rover qui, pour s'être montré insolent avec un magicien, est transformé en minuscule jouet.

Une nuit, Cendré le goéland l'emporte vers la lune. Rover y découvre alors le Lunehomme et le Lunechien, le Dragon Blanc et son nouveau nom : Roverandom.




Commentaire personnel :


Note : 3.5/5

Voici un conte pour enfant tout simplement magnifique ! Une histoire à la lecture facile qui laisse certainement de bons souvenirs aux jeunes lecteurs. Un conte, au plus pur sens du terme, qui permet sans doute d’apprendre à son enfant les bonnes choses de la vie de tous les jours ; que ce soit les politesses ou même le savoir vivre.

De plus, le côté magique du roman offre certainement la chance d’apprécier pleinement cette lecture et le côté imaginatif de ce récit peut facilement donner le goût à la lecture. Il s’agit ici d’une excellente histoire à lire à des enfants de bas âge, le soir avant le coucher, développant ainsi l’imaginaire qui permet de faire de beaux rêves.

J’aurais tant aimé connaître cette histoire lors de mon enfance… peut-être aurais-je alors commencé à lire plus tôt !


Partager


    Vos commentaires :



Note : 3/5

Roveramdom est un conte pur et simple. Il relate l’histoire d’un petit chien qui a mordu la jambe d’un magicien. Ce dernier, pour lui donner une leçon, a changé le chien en jouet. Et s’en suivent d’innombrables aventures, de la Terre à la Lune, de la Lune à la Terre, en passant par l’océan. Roveramdom découvre un monde inconnu sur la surface de la Lune. On y découvre aussi ce qui se trouve sur la face cachée de la Lune. On y retrouve un Lunehomme et son Lunechien. Des araignées qui tissent des toiles d’argent. Ce que j’aimerais aller sur cette Lune
Ensuite Roverandom est projeté sur Terre, dans l’océan. Je crois que ce moment a été mon préféré. J’affectionne particulièrement le monde océanique et ses mystères. Si j’avais la chance, je vivrais sous les eaux! Roverandom côtois une multitude de créatures.
Ce qu’il veut? Simplement trouver un magicien pour lui redonner sa taille normale, et retrouver son maître. Oh! dont il s’en ennuie…
J’ai bien aimé ce petit conte. Par contre, j’ai quelque peu de difficulté avec l’écriture de Tolkien. Je n’ai pas été emballé par le Seigneur des Anneaux et Bilbo du à cet aspect. Dans Roverandom, nous retrouvons le même style de Tolkien, mais beaucoup plus enfantin. Les tournures de phrases sont bien pour cet ouvrage, mais m’a permis de voir que Tolkien n’est pas un auteur que j’affectionne.
Ceci est mon opinion et n’enlève pas le fait que j’ai passé un agréable moment lors de ma lecture de Roverandom. Cela est que je ne crois pas replonger dans une autre œuvre de cet auteur tant aimé. MAIS, je tiens à dire que j’ai adoré l’adaptation cinématographique du Seigneur des Anneaux et que je suis persuadé que ce sera de même pour Bilbo que j’attends avec impatience depuis longtemps, parce que ce que je donne à Tolkien est que ses idées sont franchement extraordinaires et merveilleuses! C’est de la façon que c’est écrit que j’ai la difficulté.
Pour tous ceux et celles qui aiment Tolkien, qui ont aimé le SDA et Bilbo, ce conte est indispensable dans votre bibliothèque, surtout si vous avez des enfants. Découvrez cette histoire avec eux!

Kaboume, le 17/10/2012