SALEM
    .:: Stephen King
Du même auteur
    .:: Dreamcatcher
    .:: Carrie
    .:: Simetierre
    .:: Le fléau
    .:: Dôme
    .:: L'année du loup-garou
    .:: La ligne verte
    .:: Blaze
    .:: Désolation
    .:: La peau sur les os
    .:: Cujo
    .:: L'accident: Dead Zone
    .:: Plein Gaz
    .:: Dolorès Claiborne
    .:: Misery
    .:: La Tour Sombre
    .:: Christine
    .:: Jessie
    .:: Joyland
    .:: Charlie
    .:: 22/11/63
    .:: Les Tommyknockers
    .:: Shining
    .:: Les Régulateurs
    .:: Docteur Sleep
    .:: La ballade de la balle élastique
    .:: Ça






620 pages

ISBN :
2-7096-2818-X

Le Maine, 1970. Ben Mears revient à Salem, s'installer à Marsten House, inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingt-ans auparavant. Mais très vite, il devra se rendre à l'évidence : il se passe des choses étranges dans cette petite bourgade. Un chien est immolé, un enfant disparaît et l'horreur s'infiltre, s'étend, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem.



Commentaire personnel :


Note : 4/5

La force des écrits de Stephen King est qu’il n’y a pas seulement le présent dans ses histoires, mais aussi tout un passé souvent complexe qui donne une profondeur intéressante à ses récits. Et c’est tout à fait le cas ici. La profondeur des personnages - de tous les personnages ! - mais aussi et surtout une profondeur pour ce qui est de la ville elle-même. Jerusalem’s Lot possède une véritable histoire ! Et une histoire qui ne peut laisser quiconque indifférent. L’auteur a le grand mérite de nous faire voir facilement l’ambiance qui règne sur cette petite ville et une certaine angoisse nous prend régulièrement au détour de certains chapitres.

L’écriture est captivante du début à la fin et bien que certaines longueurs puissent être ressentit de temps-en temps, celles-ci ne sont pas assez pesantes pour les rendre ennuyeuses. En fait, comme c’est souvent le cas, tout ce que le King écrit est important.

Le thème des vampires est ici très bien exploité. Vraiment rien à voir avec les gentils Cullen de Stephenie Meyer. Stephen King le mentionne lui-même en début de volume : « Je pense, objectivement, pouvoir vous faire croire en leur existence, parce que, lorsque j’écrivais ce livre, j’y croyais moi-même. » Soyons honnête, je me dois d’avouer que j’ai ressenti quelques frissons me parcourir la colonne vertébrale et un certain picotement au niveau de la nuque durant certains passages de l’histoire ; comme j’ai jeté quelque fois un coup d’œil vers la fenêtre entre-ouverte durant ma lecture. Bref, tout ce que je recherche d’un bon SK.

Un suspense agréable, mais surtout une histoire qui n’est pas trop facile pour ses personnages. On peut s’attendre à tout, que ce soit une mort inattendu ou un héros pour le moins improbable. Et comme toujours, le King réussit très bien à nous surprendre !
Un bon petit tour de force. À lire donc !

06/11/2011

Partager


    Vos commentaires :



Note : 4/5

J'ai eu bien des frissons! J’ai adoré! L'ambiance que SK réussit à créer est tout à fait merveilleuse! J'aime son écriture, ses idées. J'affectionne particulièrement l'univers des vampires. Je n'est pas encore lu «Dracula», mais selon plusieurs, il y a quelques ressemblances, alors je devrais me régaler également avec «Dracula»!
J'ai eu droit à quelques sursauts, du au faite que j'étais tellement imprégné dans l'histoire, tellement concentré, que dès qu'un bruit survenait (jouet échappé par mon neveu du dessus, chat qui grimpe sur le divan sans prévenir ou qui décide de faire tomber mon panier de linge, le téléphone qui sonne, des trucs du genre..!) je sursautais! Preuve pour moi que j’embarquais dans l'histoire et que j'aimais! Angoissant! Voilà le mot qui représente assez bien cette œuvre de SK!
Les descriptions des odeurs nauséabondes sont vraiment bien décrites. Je pouvais presque les sentir, presque j'ai dit et heureusement que je ne les sentais pas, car d'après SK, ces odeurs n'avaient rien de similaire aux fleurs!
Ail et pieux sont au rendez-vous, en faite, la plupart des mythes vampiriques sont présent! Les classiques!
Un livre que je conseille aux amateurs de SK qui ne l'ont pas encore lu, à ceux qui aiment les vampires ou tout simplement au débutant! Merveilleuse lecture! SK toujours aussi bon!

Dom la Star, le 25/11/2011