Auteur : Neil Gaiman

Pages : 289

ISBN : 978-2-84626-139-5

D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. De l’autre, le Pays des Fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristran Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du Mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour…
Note

Voici ici une histoire où se mélange à merveille les malheurs et les joies dans la vie d’un personnage, simple mais attachant, qui ne se révèle jamais décevante. Neil Gaiman nous propose dans ce conte un monde merveilleux… et du merveilleux, il y en a !

La description du petit village de Wall nous charme dès les premières lignes ce de roman : ce village qui est protégé du monde de la magie et de ses personnages dangereux par un grand mur où seul un petit passage reste ouvert. Une brèche qui est pourtant bien gardé pour assurer la sécurité de ses habitants. Mais que se passe-t-il de l’autre côté de ce mur ? Tristan est bien décidé à le savoir. Commence alors une aventure haute en couleur, où chacun des petits détails rendent ce conte encore plus merveilleux.

Voici donc un bijou ; un livre qui mérite d’être lu plus d’une fois, ne serait-ce que pour revivre les moments de bonheurs que les personnages vivent au fil du récit.

12/07/2008

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *