Auteur : Michel Vézina

Pages : 139

ISBN : 978-2-923603-17-9

D’abord un meurtre. Une femme. Retrouvée sur une plage, déchiquetée. Près de Rimouski. Puis un homme, assassiné de plusieurs projectiles dans le bas du corps – comme on dit au hockey. Et un meurtrier, qui boucle la boucle en se tirant sa dernière balle dans la bouche. Mais d’autres meurtres, aussi, tous semblables, avant, après et pendant… à Moncton, Cape Cod, Carleton, Baie-Comeau, Miami, Cuba… Et chaque fois, un meurtrier qui se suicide. Un tueur en série qui meurt à chaque meurtre… Pourquoi, comment, qui? Une histoire impossible.

Note

Les éditions Coups de Tête nous présente ici un polar noir de bonne qualité et qui se lit très rapidement. L’auteur raconte son histoire de façon nerveuse, laissant ainsi au lecteur une sensation étrange tout au long de sa lecture. La rapidité à laquelle se déroule le récit – tant dans l’histoire que dans le nombre de page – jumelé à de cours chapitres aux titres allusifs et intéressants, nous permet d’embarquer facilement dans l’histoire et de tourner les pages rapidement.

Les personnages quant à eux, au caractère fort et au vécu très tourmenté, composent cette histoire au climat glauque et dense qui n’a pourtant rien de banal. Meurtres, sang, mystère et danger… tout est là… et pourtant en terminant ce livre j’ai eu un curieux sentiment d’abandon. Comme si le tout s’est terminé trop rapidement… ce qui, après tout, va dans le sens du roman.

L’histoire se passe au Québec, à Rimouski. Le réalisme des dialogues (à la Québécoise bien sûr!) donne donc vit au récit. Je me suis même imaginé parfois certaines scènes dans la tête de ce que pourrait donner cette histoire en film. Malgré tout ça m’a tout de même un peu dérangé. Soyons honnête, la sonorité si particulière du parler Québécois est tout de même spéciale. C’est une langue brute… surtout à la lecture et ça ralenti considérablement le rythme.

En bref, ce n’est pas là le meilleur roman dans ce style, mais l’auteur a su tirer son épingle du jeu et se débrouille très bien pour faire vivre à ses lecteurs un court moment de suspense bien réalisé.

La qualité est là, l’idée est là aussi… Seulement, je pense que j’aurais aimé qu’il y ait un petit plus qui aurait pu mener cette histoire à un autre niveau. Et pourtant, quand j’y pense, je ne peux pas dire que je n’ai pas apprécié ma lecture. Finalement, est-ce là tout le génie de l’auteur?

Ce que repousse la mer… peut faire vivre des cauchemars!

10/08/2014

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *