Auteur : Terry Pratchett

Pages : 191

ISBN : B003CA40FQ

Le Grand livre des Gnomes, T1 Les camionneurs

« Au commencement, Arnold Frères (fond. 1905) créa le Grand Magasin.
Et Arnold Frères (fond. 1905) vit que cela était bon…«

Ce ne sont pas les gnomes établis là depuis des générations qui diront le contraire. Climatisation, moquette et nourritures terrestres à profusions… On trouve de tout chez Arnold Frères, il suffit de le chaparder à ces balourds d’humains !
Mais une terrible nouvelle va fracasser cette existence paradisiaque : le Grand Magasin doit être démoli.
Que faire ? Fuir vers le Dehors ? Mais est-ce que ça existe seulement, le Dehors ? Et peut-on s’y rendre en camion ? Si oui, comment passer les vitesses quand on ne mesure que dix centimètre de haut !

Note

Le Disque-monde est un incontournable pour tout amateurs de Terry Pratchett. Après tout, c’est avec cette série que l’auteur s’est hissé au top de son art. Dans le genre burlesque et déjanté, Terry Pratchett est toujours une valeur sûre. J’adore son style, j’adore ses idées et j’adore comment il nous raconte ses histoires. Et le roman Les camionneurs, premier tome d’une trilogie sur les gnomes, ne fait pas exception !

Petit roman, ce premier opus se laisse lire facilement et accroche aisément tout amateur de cet auteur. Peut-être un peu moins rocambolesque que sa célèbre série, cette petite histoire ne manque pas pour autant de style et d’ambition. Nous suivons les tribulations d’un groupe de gnomes – petites créatures rapides ne mesurant pas plus de 10 centimètres – qui tentent de fuir le Grand Magasin avant sa démolition. Pas facile quand notre existence doit demeurer secrète aux monde des humains. Et c’est pourtant vital s’ils veulent survivre !

L’aventure ne sera pas chose facile. Devoir faire comprendre à toute une bande de gnomes qui ne connaissent pas le Dehors – qui plus est, qui croient que le Dehors n’existe tout simplement pas ! – de devoir quitter tout ce qu’ils ont toujours connu demandera un effort collectif. Et le collectif chez les gnomes n’est pas chose facile. Voyez-vous, chaque rayon du Grand Magasin regroupe une famille ou un groupe de gnomes qui appartiennent à un même clan. Et qui dit clans, dit batailles et chamailleries.

La vision qu’ont les gnomes de notre monde des humains est plutôt comique. Leur ignorance de nos coutumes et de nos façons de faire les laissent souvent pantois et ils se posent beaucoup de questions sur notre style de vie. Ce qui nous est évident leur apporte bon nombre de questionnement. Et c’est toujours bien drôle.

Cet auteur a une façon bien à lui de nous transmettre ses idées. La force de ses dialogues est toujours aussi surprenant et les images qui apparaissent dans notre tête à la lecture des descriptions est fascinant tant c’est clair et précis. Le Grand livre des Gnomes ne laisse pas indifférent et ce premier tome en est la meilleure preuve. Y’a pas de doute, j’adore son style !

C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand bond pour la gnomité !

29/09/2020

A propos des monstres : « Oh, ben, heureusement que tu n’y crois pas.
– Bien sûr que non, acquiesça Gurder.
– Mais tes dents claquent.
– Parce que mes dents y croient, elles. Et mes genoux aussi. Et mon estomac. Il n’y a que ma tête qui n’y croit pas. Mais elle est juchée sur une équipe de froussards superstitieux. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *