Auteur : J. R. R. Tolkien

Pages : 159

ISBN : 2-266-07086-X

Au milieu des années cinquante, un professeur d’Oxford à l’imagination inépuisable créait une épopée fabuleuse qui allait devenir l’objet d’un culte jaloux pour toute une génération de lycéens anglais avant de conquérir le monde entier. Aujourd’hui, les lecteurs du « Seigneur des anneaux » se comptent par millions, mais ces adeptes des « Hobbits » et de leur pays des merveilles continuent à se comporter comme une secte secrète ou une maçonnerie d’initiés. Afin de faciliter l’accès des plus jeunes à son royaume fantastique, J.R.R. Tolkien publia « Bilbo le Hobbit », sésame de l’œuvre, en 1937 et, plus tard, des récits comme « Les aventures de Tom Bombadil », le joyeux drille, qui prolongent l’enchantement sur le rythme des comptines enfantines.

Note

Loin d’être le recueil le plus populaire de Tolkien, le récit des aventures de Tom Bombadil a toutefois l’avantage d’en apprendre un peu plus sur le personnage qui n’est qu’à peine survolé dans le roman du Seigneur des Anneaux. C’est donc l’histoire de Tom Bombadil qui chante ses aventures. Rien de très intéressant direz-vous ? Et pourtant…

Par chance, ce très petit roman est publié de façon bilingue, ce qui permet au lecteur de bien assimiler et de bien comprendre le texte. Je dois avouer que la traduction française laisse passablement à désirer, mais elle offre au moins la chance aux personnes qui ne comprennent pas bien l’anglais de pouvoir tout de même apprécier un tant soit peu la lecture. Il faut dire tout de même que le vocabulaire anglais n’est pas des plus compréhensibles… Je me suis donc contenté de la version en français, même si je sais pertinemment que j’ai ainsi perdu l’originalité des vers.

Ces textes, écrits à la façon de poèmes, démontrent clairement que le talent de l’auteur est avant tout celui d’un poète. Et c’est tout un talent ! Rien de très impressionnant selon certains, et véritable tour de force pour d’autres. Quoi qu’il en soit, il est certain que les fans de Tolkien verront plus de points positifs que les néophytes. Donc si vous n’avez pas apprécié plus qu’il faut votre lecture du Seigneur des Anneaux ou de Bilbo le Hobbit, passez votre tour. Pour les autres, n’hésitez pas à vous le procurer… ne serait-ce que pour profiter un peu plus longtemps de la magie de Tolkien !

15/10/2012

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *