LA TOUR SOMBRE T1, Le Pistolero
    .:: Stephen King
Du même auteur
    .:: Salem
    .:: Carrie
    .:: Simetierre
    .:: Le fléau
    .:: Dôme
    .:: L'année du loup-garou
    .:: Blaze
    .:: La ligne verte
    .:: L'accident: Dead Zone
    .:: La peau sur les os
    .:: Cujo
    .:: Désolation
    .:: Plein Gaz
    .:: Dolorès Claiborne
    .:: Misery
    .:: Dreamcatcher
    .:: Christine
    .:: Jessie
    .:: Le Talisman des Territoires
    .:: 22/11/63
    .:: Les Tommyknockers
    .:: Shining
    .:: Charlie
    .:: Docteur Sleep
    .:: Joyland
    .:: Les Régulateurs
    .:: La ballade de la balle élastique
    .:: Ça






255 pages

ISBN :
2-290-34317-X

Tome 1 : Le Pistolero

« L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... » Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a « changé » et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature ? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...




Commentaire personnel :


Note : 3.5/5

Le Pistolero demeure un livre important dans ma passion pour la lecture. Je me souviens l’avoir lu il y a plusieurs années, alors même que je ne connaissais pas Stephen King, et ne pas avoir apprécié du tout le récit. Le côté sombre et très peu détaillé sur l’histoire elle-même me donnait l’impression d’une lecture lourde et lente, voire même ennuyeuse pas moment. Il est donc resté sur une tablette, amassant la poussière dans l’attente d’une relecture possible dans un avenir plus ou moins important.

Aujourd’hui, avec tous les romans du grand King que j’ai lu, je me sentais prêt à me replonger dans ce roman. Je m’attendais plus ou moins à trouver l’histoire tout aussi ennuyeuse, mais quel fut pas ma surprise en me rendant compte au fil des pages que l’histoire – certes assez complexe – est franchement riche en informations et très intéressante ! Il n’y a pas beaucoup d’action mais cette fois j’ai trouvé le personnage principal et sa quête beaucoup plus intrigants.

C’est vraiment au compte-goutte que l’auteur nous dévoile son monde, parfois sans rien y comprendre, pour finalement adhéré complètement au récit. Plus souvent qu’autrement on a du mal à bien cerner ou s’en va l’histoire, mais l’ambiance si tendue et relativement sombre ne permet pas de doute quant à l’appréciation du texte et de l’idée que le King nous transmet. Cette fois j’ai pleinement accroché ! Ça reste complexe par moment, tout en démontrant juste assez de mystère pour laisser planer l’idée de vouloir savoir la suite. On voit clairement que ce n’est qu’une petite introduction pour quelque chose qui sera beaucoup plus gros par la suite !

Ça reste très fidèle à ce que je connais de Stephen King, tout en étant légèrement plus raffiné dans la complexité de l’histoire. Le deuxième tome s’annonce très intéressant et il est certain qu’il me fera de l’œil tant et aussi longtemps qu’il sera sur la tablette.

25/09/2012

Partager


    Vos commentaires :