LE VISAGE DE LA PEUR
    .:: Dean R. Koontz





254 pages

ISBN :
2-277-22166-x

Une vague de terreur allait déferler sur New York... Qui est le Boucher, et comment parvient-il à convaincre toutes ces femmes si différentes de le faire entrer chez elles en pleine nuit ? Un tueur qui ne paraît ni fou ni enragé lorsqu'il s'en prend à ses victimes. Qui semble agir... méthodiquement. Mais dans quel but ?



Commentaire personnel :


Note : 3/5

Il y a belle lurette que j’entends du bien de cet auteur et il me tardait d’en savoir plus. C’est maintenant chose faite puisque je découvre Dean Koontz avec ce petit roman.

C'est un très court roman à la road movie qui offre une intensité assez remarquable pour le nombre de page. L’auteur a réussi à écrire une histoire où chaque détail à son importance et où tout s’imbrique parfaitement pour offrir un suspense agréable à lire.

Mais malgré tout, j'ai trouvé qu'il y avait trop de perte de temps en descriptions physiques des personnages, ce qui coupe un peu le sentiment d'empressement que l'auteur a voulu démontré dans son style d'écriture. À mon avis, ce genre de description n’a pas sa place dans un roman aussi court… et je l’avoue bien humblement, j’ai même sauté quelques-uns de ces passages ennuyants (c’est peu dire!).

Il est presque regrettable que je découvre Dean Koontz avec ce roman. L’histoire est loin d’être mauvaise, le suspense et l’intensité y est. J’ai même ressenti quelques frissons par moment. Mais j’ai du mal à me faire à l’idée que cet auteur soit aussi talentueux et qu’il nous offre autant de redondance dans un si court texte. Un récit aussi prometteur aurait mérité – à mon sens – un peu plus d’inspiration.

Ça ne m’empêchera certainement pas de m’arrêter à ce roman puisqu’il est clair que j’en ai pas terminé avec cet auteur. Il a tout de même su me titiller assez pour me donner envie de continuer à le découvrir. Je sais qu’il peut faire mieux et j’ai bien hâte de mettre la main sur d’autres de ses romans!

24/07/2017

Partager


    Vos commentaires :