Auteur : Douglas Adams

Pages : 304

ISBN : 978-2-07-031901-5

Tome 1 : Le Guide du voyageur galactique

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute ; que la planète Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astro-stoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ?

Pas de panique !

Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

Auteur : Douglas Adams

Pages : 280

ISBN : 978-2-07-043861-7

Tome 2 : Le Dernier Restaurant avant la Fin du Monde

La cuisine anglaise est exécrable. Moins abominable, cependant, que la poésie des Vogons, un peuple fier, ombrageux, et éminemment irritable. D’ailleurs, les Vogons ont fait sauter la planète Terre, soi-disant par erreur.

Pas de panique !

Grâce au fabuleux Guide du voyageur galactique, le pauvre Arthur Dent, ex-citoyen britannique désormais apatride et passablement désemparé devant tant d’inconvenance, pourra affronter sans crainte les improbables méandres d’un univers en folie. Rien ne l’empêchera, pas même un ascenseur dépressif, d’arriver à temps pour déguster le Plat du jour au Dernier Restaurant avant la Fin du Monde.

Auteur : Douglas Adams

Pages : 296

ISBN : 978-2-07-043862-4

Tome 3 : La Vie, l’Univers et le Reste

Pourquoi le tristement anonyme Arthur Dent se promène-t-il outrageusement affublé d’un sac en peau de lapin, un os dans le nez, au beau milieu d’une finale de cricket ? Et que fait Marvin, l’androïde dépressif, à asséner ses considérations suicidaires aux improbables habitants des marécages de Squornshellous Zeta ?

Pas de panique !

Car l’inénarrable, l’irremplaçable Guide du voyageur galactique saura une fois encore tirer d’affaire nos malheureux astrostoppeurs égarés ; et peut-être, privilège suprême, leur révélera-t-il enfin le Grand Mystère de La Vie, de l’Univers et du Reste !

Auteur : Douglas Adams

Pages : 257

ISBN : 978-2-07-043863-1

Tome 4 : Salut, et encore merci pour le poisson

Plus bas que Terre !
Ayant – plus ou moins – survécu à son édifiante promenade cosmico-temporelle, le pauvre Arthur Dent savoure l’indicible plaisir de fouler à nouveau le sol de sa planète natale.
Une planète jadis détruite par les terribles Vogons, sous le prétexte fallacieux de laisser passer une autoroute intergalactique…
Pas de panique !
Car l’universellement exhaustif Guide du voyageur galactique saura sans doute répondre à cet étrange paradoxe. Et peut-être élucidera-t-il un mystère plus angoissant encore : pourquoi les dauphins ont-ils disparu, laissant pour ultime message un laconiqueSalut, et encore merci pour le poisson ?

Auteur : Douglas Adams

Pages : 326

ISBN : 978-2-07-041932-6

Tome 5 : Globalement inoffensive

Pauvre Arthur Dent !
Apprendre qu’on est devenu père sans avoir… enfin rien fait pour ça, voilà de quoi ébranler le flegme le plus involontaire de toute la Galaxie! Suffisamment, en tout cas, pour aller se saouler sur une lointaine planète, dans un modeste bar tenu par une légende – toujours ! – vivante du rock’ n roll…
Pas de panique !
Car l’imprévisible Guide du voyageur galactique, décidément irremplaçable, dévoilera enfin tous les mystères d’une odyssée digne des plus belles pages de Marx – Groucho Marx – ; entre autres, les raisons de la destruction approximative de la Terre, cette petite planète honteusement qualifiée deglobalement inoffensive.

Note

Ayant aimé le film, j’ai décidé de me lancer dans la lecture de cette série. Je me suis alors vite rendu compte que l’histoire est beaucoup plus complexe et grandiose que ce que le film laisse présager. Et quel humour ! Douglas Adams écrit tout en subtilité son histoire et d’une façon telle qu’il est difficile de décrocher. Voici donc une série où l’humour, bien que très présent durant tout le récit, ne prend pas trop le dessus au point de nous déstabiliser dans l’histoire. Bien au contraire !

Il s’agit ici du genre d’histoire qu’on aurait aimé avoir imaginé nous-même. Cette fameuse trilogie en cinq volumes (la seule au monde!) que Douglas Adams a imaginé et qu’il raconte d’une façon si unique ! Il y a une telle légèreté dans le récit malgré le fait que l’histoire soit complexe et très fouillée. Le style est donc accessible à tout le monde.

Bien que l’histoire semble vouloir traîner en longueur en début de quatrième tome, le tout reste très intéressant et une fois chaque volume terminé il nous est difficile de ne pas vouloir continuer avec le suivant. Les personnages sont plus qu’intéressants – surtout le pauvre Arthur Dent qui doit vivre tout un tas d’aventures loufoques. Comment ne pas l’aimer ? On suit ses péripéties – qu’il semble avoir du mal à suivre lui-même – avec beaucoup d’intérêt.

En bref, c’est absurde, très absurde, mais Ô combien génial et intéressant ! Le côté humoristique garanti la bonne humeur.

Cette histoire m’a réellement plu et il y a de fortes chances que je me procure la suite écrite par Eoin Colfer, ne serait-ce que pour en lire davantage sur cet univers si intéressant et ce malgré le fait que ce soit écrit par un autre écrivain. J’ai toutefois beaucoup de difficulté à comprendre comment une suite puisse être envisageable… Mais bon, comme il est souvent dit dans le récit : PAS DE PANIQUE !

11/02/2011

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *