Auteur : Robert Kirkman & Charlie Adlard

Pages : 143

ISBN : 978-2-7560-1333-6

Tome 4 : Amour et mort
Rick et son groupe de survivants ont trouvé refuge dans un ancien pénitencier. Après avoir investi et nettoyé les lieux, ils font la connaissance d’anciens détenus et découvrent alors que l’ennemi n’est pas forcément celui que l’on croit. Après avoir neutralisé la menace immédiate d’un dangereux serial-killer au sein même de la petite communauté, Rick, en leader naturel, tente d’établir les nouvelles lois d’une société à visage humain.

Note

Ce quatrième tome commence là où le précédent s’est terminé. Le clan s’est trouvé un refuge dans une ancienne prison, rencontrant les résidents de l’endroit, vivants et non-vivants. Quoi faire pour assurer la sécurité des membres du clan ? Les détenus sont-ils encore considérés dangereux dans un monde comme celui-ci ?

Notre héro à bien changé depuis qu’il s’est réveillé du coma au début du premier tome. Cette fois, Rick devra jouer dur pour assurer la sécurité du clan. Et ça ne sera pas facile. Parce que ça implique toujours de grandes décisions. Les comportements changent… tout le monde doit s’adapter. Lui aussi.

La violence prend une place de choix dans ce tome, la violence entre les hommes cette fois… C’est peut-être un tome un peu moins mouvementé que les précédents au niveau des attaques de zombies, mais la tension sociale s’élève à un niveau critique, ce qui mène inévitablement à quelques moments de brutalité. Ça y va par là !

On perd encore du monde dans ce tome. Et on en découvre aussi. Sur qui nos héros peuvent-ils encore se fier ? La tension monte, la situation est précaire. Les personnages évoluent grandement, leur rapport changent… rien ne sera plus pareil. Le texte est percutant, ça y’a pas à dire !

Pour ce qui est des croquis, il n’y a rien à redire ! Ils sont toujours aussi bien, le détail est bon et les mouvements très bien représentés. Les traits sont précis et les expressions bien rendues. On voit les mouvements, on perçoit les sons. Tout est là !

Un tome un peu moins à l’image des trois premiers. Mais voilà un tome bien sombre et axé sur l’évolution des personnages. C’est bien et ça donne de la profondeur. On les aime, on les déteste aussi… mais une chose est certaine, ils ne nous laissent pas indifférent !

Vivement le tome suivant !

10/06/2019

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *