Auteur : Geneviève Boucher
Pages : 382
ISBN : 978-2-89746-268-0

Épisode 1 : Émeraude
À la suite du décès de sa mère, Caroline Éthier est contrainte de déménager à Rivière-du-Loup pour sa dernière année du secondaire. Elle y fait plusieurs rencontres qui pimentent son quotidien.

Son voisin Jeremy Emilsson est terriblement séduisant, mais il ne fait rien pour déguiser l’antipathie qu’elle lui inspire, alors qu’ils se retrouvent malgré eux partenaires dans deux de leurs cours. De son côté, le beau Logan MacLean fait tout pour charmer. À l’opposé de Jeremy, il se révèle gentil, drôle et avenant.

Logan et Jeremy se détestent profondément, et c’est sans connaître la raison de cette hostilité que Caroline se retrouve prise entre ces deux jeunes hommes aux dons mystérieux. Le jour où elle découvre leur véritable visage, sa propre identité la foudroie comme un coup de poignard en plein cœur.

Dans le tumulte de ces nouveautés, après avoir subi une terrible trahison, la jeune fille voit son destin à jamais bouleversé.

Après tout, son père ne l’a pas emmenée si loin de Montréal sans raison…

Note

Voilà le premier roman d’une amie. Je connais Geneviève Boucher depuis quelques années déjà, nos enfants fréquentant la même école. J’étais donc craintif à l’idée d’être obligé de donner mon avis si le roman ne me convenait pas… Peur de ne pas aimer et l’angoisse d’être obligé de le mentionner par la suite n’aide en rien à ce sentiment de malaise. Après tout, ce n’est pas du tout le genre de lecture qui m’interpelle en général, mes goûts littéraires se portant plus vers la fantasy et la science-fiction et non sur la romance et le young-adulte. Mais je me dis que comme je suis ouvert à connaître d’autres styles et d’autres auteur(e)s – sinon, à quoi bon avoir un blog? –, je n’ai rien à perdre à le prendre et le laisser choir sur une tablette de ma bibliothèque, à côté de tous les romans que je possèdes déjà et qui attendent bien sagement d’être lus. Et c’est ce que j’ai décidé de faire, lorsque je l’ai reçu… Mais, avant de le laisser sur sa tablette, j’ai décidé d’en lire le premier chapitre tout de suite, juste pour voir « si »…

… Et puis voilà, le « si » s’est accroché à moi de toute ses forces ! En le temps de le dire, je me suis retrouvé à avoir lu plus de la moitié du livre en étant surpris d’avoir apprécié. Je ne sais pas trop comment l’expliquer. En fait, il n’y a rien là de bien nouveau, mais le tout est revisité de façon complètement unique ! L’histoire démontre plusieurs atouts et bien peu de lacunes, offrant aux lecteurs bons nombres de moments intéressants. Le fantastique se mêle habilement au récit et apporte un liant important à l’histoire nous poussant à vouloir tourner les pages rapidement pour en savoir plus. L’auteure tire donc très bien son épingle du jeu et alors qu’on se dit qu’il s’agit là d’une autre histoire d’adolescence au sujet sans cesse exploité, elle nous sort une carte mystère et tout change pour nous accrocher et nous captiver un peu plus.

On y rencontre Caroline Éthier, une adolescente de Montréal qui se voit forcée de déménager à Rivière-du-Loup. Après le décès de sa mère, son père décide de quitter la grande métropole pour s’éloigner des nombreux souvenirs familiaux. Elle fera la rencontre de nouveaux amis plutôt déstabilisants qui lui en fera voir de toutes les couleurs. Caroline est alors loin de s’imaginer que ce déménagement va changer sa vie beaucoup plus qu’elle ne peut le croire ! Un triangle amoureux la mènera à la découverte d’un vieux secret qui mettra sa vie en péril… Premier tome d’une série, ce roman s’adresse avant tout aux ados et aux jeunes adultes. Et pourtant, je me vois obligé d’admettre que cette lecture peut aussi plaire aux plus vieux et même aux lecteurs les plus assidus. J’y ai passé un bon moment et au final le récit rempli très bien son objectif premier, à savoir accrocher son lecteur et lui donner l’envie de lire la suite.

Les personnages sont intéressants et on s’y attache facilement. Le texte est fluide et bien travaillé et la petite touche de fantastique apporte très certainement un plus à cette histoire qui s’annonce franchement très intéressante. La romance est là… et bien que ce ne soit pas ce que je recherche dans mes lectures, j’ai trouvé ces moments sommes toutes assez cocasses, mais certes pas ennuyants. Le fantastique l’emporte bien facilement sur moi, alors que chez les adolescentes la romance servira sûrement d’un catalyseur important. On y trouve tous son compte.

Il faut s’ouvrir à plusieurs possibilités. Et ce premier roman de Geneviève Boucher est la preuve que de belles plumes et de bonnes idées peuvent sortir de l’imaginaire d’auteur(e)s moins connus. Je l’ai commencé juste pour voir « si »… et maintenant j’ai peine à m’imaginer l’avoir déjà terminé et devoir attendre avant que la suite se retrouve entre mes mains !

Merci à Geneviève Boucher pour l’envoi de ce roman !

31/03/2020

4 réponses
  1. Jessica
    Jessica dit :

    Ce livre est un vrai petit bijou. Moi qui a beaucoup de difficulté a terminer un livre depuis la naissance de mes enfants, celui ci je l’ai dévoré en seulement 2 jours!! Quand on le commence on ne peut plus s’arreter. Une histoire tres accrocheuse, j’ai adorée!!

    Répondre
  2. Loulou
    Loulou dit :

    Quand j’ai lu Émeraude,j’ai eu de la difficulté à le laisser de côté.Je l’ai dévorer en un peu de temps.L’histoire a su m’accrocher dès le début avec des personnages palpitants.Geneviève nous fait passer par pleins d’émotions du début jusqu’à la fin.Vous avez pas encore lu Gemme …. Allez vous le procurer vous serez pas déçu !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *