Auteur : Robert Charles Wilson

Pages : 236

ISBN : 2-266-16250-0

La panique s’est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet ! Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan.Et quelque chose s’est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner. C’est le début d’une incroyable aventure au cours de laquelle les Enfants Perdus retrouveront Peter et Clochette… mais aussi un étrange directeur de cirque.

Note

L’incroyable histoire de Peter Pan et des enfants perdus est maintenant connue de tous, notamment grâce au film d’animation de Disney. Mais qu’en est-il de la suite écrite plus de cent ans après par Geraldine McCaughrean ? Nous sommes en droit, bien sûr, de s’attendre à un récit aussi intéressant, sinon à une histoire aussi magique que son précédent. Réussite ou défaite ? Les avis sont certes très mitigés sur le sujet et avec raison. La suite d’un aussi grand classique de la littérature, écrite d’une main différente, peut sans doute décevoir plus d’un lecteur… et pourtant…

Le récit de cette suite plaira certainement aux plus jeunes tout comme à ceux qui ont grandit en ayant en mémoire l’histoire originale de l’enfant qui ne veut pas vieillir. Il se peut toutefois que certains, plus attachés à la véritable histoire, soient quelque peu déçu du fait que les fées peuvent maintenant parler. Ce fut du moins mon cas, quoique… leurs paroles offrent de petits moments comiques qui ne laisse pas indifférent quiconque se laisse emballer par le monde Imaginaire inventé par Sir James Matthiew Barrie et magnifiquement repris par mme McCaughrean. Et donc, après un moment de surprise, il est bien facile de se laisser emporter par ces paroles si amusantes et d’apprécier pleinement les aventures de nos Explorateurs. De nouvelles aventures certes, mais qui ne sont pas sans rappeler les terribles péripéties de l’histoire originale. Il s’agit donc d’une véritable suite même si ces nouvelles aventures se passent plusieurs années plus tard.

D’une histoire magnifique qui a passé à travers les âges, naît maintenant sa suite qui, souhaitons-le, réussira peut-être aussi à charmer autant ses nouveaux lecteurs et ainsi offrir à de nouvelles générations de bons souvenirs de lecture. Ce nouveau roman mérite pleinement le nom de Peter Pan dans son titre puisqu’il ne devrait pas décevoir l’enfant qui se cache en nous.

Qui sait, les rêves d’un enfant peuvent peut-être réellement l’emporter au pays de l’Imaginaire… pour vivre autant d’aventures que Peter et ses enfants perdus.

29/11/2008

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *