Auteur : Stéphanie Sylvain

Pages : 216

ISBN : 978-2377331437

Monarque à l’écoute de son peuple, miséricordieux et juste, les vies du roi de Navarre et de ses proches s’écoulent paisiblement à l’abri des remparts du château. Mais une nuit, un oiseau de proie s’empare du corps et de l’âme du noble roi.

Le Roi des ombres est un roman qui transcende l’univers sombre et intangible de la pénombre. Il nous permet de remonter le temps et de nous retrouver en plein coeur de la noblesse hispanique. Gardez à l’oeil l’ombre qui vous suit partout, car sachez qu’elle pourrait un jour vous confronter.

Née à Montréal, romancière, blogueuse littéraire et graphiste, femme aux multiples talents, Stéphanie Sylvain affirme que la créativité sur toutes ses formes est essentielle à sa vie. La publication de son premier roman l’a incitée à poursuivre des études dans le domaine de la création littéraire. Le Roi des ombres est son deuxième roman.

Note

Le récit commence rapidement alors que la vie du Roi de Navarre s’écroule après une trahison subite. Il perdra tout, jusqu’à sa famille et son royaume, alors que son ombre ne peut qu’être témoin de cette scène. Mais seulement voilà, cette ombre décide par la suite de lui venir en aide du mieux qu’il peut, s’assurant ainsi sa propre survie. Une ombre peut-il survivre sans son personnage ?

Si ce début d’histoire nous semble un peu hâtif à priori, une certaine connivence s’installe alors tranquillement entre ce personnage, son ombre et le lecteur. La folie qui gagne alors peu à peu le personnage principal est très bien ressenti. Comment réagiriez-vous si vous perdiez tout dans la même journée ?

Tout d’abord, parlons de la narration. Parce que celle-ci est surprenante dès le début puisque nous suivons cette histoire via le point de vue de l’ombre même du personnage principal. Ce style permet au lecteur de connaitre les pensées de cette ombre, mais aussi celles du personnage principal puisqu’ils sont interreliés entre eux. Immédiatement, le lecteur s’attache à cet ombre et à son personnage… et ce avec une facilité déconcertante !

Je ne sais pas trop comment l’expliquer… Ce n’est rien de bien nouveau, mais revisité de façon totalement unique. Cette histoire démontre beaucoup d’atouts et très peu de lacunes, offrant du même coup beaucoup au lecteur pour ne pas l’ennuyer. Le fantastique se mêle habilement à l’historique donnant un récit des plus complet et des plus rafraîchissant malgré la petitesse du roman. Le texte que couche sur le papier Stéphanie Sylvain démontre une écriture riche et soignée et n’a rien à envier à quiconque dans le domaine.

C’est un  petit roman qui peine à atteindre les 200 pages et pourtant entre ces lignes se retrouve une histoire vraiment incroyable ! Ce petit roman traite d’un sujet des plus populaire dans la littérature, soit la coexistence entre la lumière et les ténèbres. Et pourtant, dans le peu de page que compose ce roman l’auteure réussi tout un exploit en nous dévoilant un récit des plus approfondi et très bien maîtrisé. Il y a bien quelques erreurs dans le texte, mais elles font bien piètre figure devant les prouesses de l’auteure pour rendre cette histoire unique en son genre. L’énergie magique qui s’en dégage n’a alors de cesse de rendre le récit des plus accrocheur.

Au final, je ressors de cette lecture avec le sentiment d’une histoire grandiose dans son ensemble. Sa note ne peut être que très bonne puisque j’ai adoré d’un bout à l’autre. Est-ce suffisant toutefois pour se hisser dans les coups de coeurs de Lecture-Évasion.com ? Sans contredit, la réponse est oui ! C’est vraiment une belle histoire que renferme ce livre. L’évolution des personnages est magnifique à voir ! J’ai adoré voir évoluer cette ombre (autant mentalement que physiquement), tout comme j’ai aimé voir le Roi lui-même partir à la dérive. Et le style littéraire qu’utilise Stéphanie Sylvain, à mi-chemin entre le conte et le récit, est vraiment parfait pour cette histoire !

À lire donc ! 🙂

Merci beaucoup à l’auteure Stéphanie Sylvain de m’avoir permis de lire ce roman ! Jetez-y un coup d’oeil. Vous serai surpris ! 😉

Visitez la page de

Stéphanie, auteure

23/08/2018

2 réponses
  1. Stéphanie Sylvain
    Stéphanie Sylvain dit :

    Cher Partick,
    En tant qu’auteure, je dois dire que j’ai été on ne peut plus comblée par ton avis sur «Le Roi des ombres». Tu as bien su saisir l’essence même du livre et l’as si bien décrit pour que tous puissent se préparer à cette lecture. Merci pour ta générosité et ce temps précieux que tu m’as accordé, car, il ne faut pas l’oublier, tous les textes sont en fait une partie de leur auteur. 😉 Je te souhaite une belle continuation et de belles prochaines lectures pour la suite!

    Et pour ceux qui ont été séduits par ton avis, je vous invite à commander le livre si le cœur vous en dit :
    http://a.co/d/fVMxfoD

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *