Auteur : Patrice Cazeault

Pages : 557

ISBN : 978-2-89786-765-2

Un Western Fantasy, T1 Coyote
« Tu as trahi Anna Chenko ! »
Renard traque Coyote, son ancien frère d’armes. Ensemble, ils ont fait retentir leurs pistolets d’un bout à l’autre du continent, mais les voilà devenus des ennemis jurés.
Si Renard ne retrouve pas Coyote bientôt, il n’est pas mieux que mort.
Sa quête le ramène à Red Hills, dernière bourgade avant la dangereuse frontière de lOuest, où il s’allie avec Qqova, une Amérindienne aux yeux vairons, investie d’un étrange pouvoir, et avec Cassidy Jackson, un voyou au coeur en or et aux ambitions démesurées.
Pour se venger de Coyote, le trio devra croiser le fer avec des bandes rivales, échapper à des embuscades mortelles et traiter avec des créatures plus dangereuses que tout ce qu’ils ont affronté jusqu’à maintenant. Renard doit faire vite. Les sorcières d’Anna Chenko sont à ses trousses…

Note

Coyote, un western fantasy, est un roman qui me fait de l’oeil depuis tellement longtemps. La superbe couverture et le résumé très prometteur m’ont tout de suite attiré. Lorsque l’auteur Patrice Cazeault m’a contacté en privé pour m’offrir son roman, j’ai sauté sur sa proposition et accepté avec empressement. Il m’est toutefois revenu quelques jours pour tard me disant qu’il avait épuisé toutes ses copies et qu’il me reviendrait lorsqu’il en aurait reçu d’autres. Mais il ne m’est jamais revenu… Mon impatience grimpant tant je voulais lire ce roman, je n’ai pas pu résister et quelques mois plus tard je l’ai acheté. Et là, en le commençant, j’ai vu tout de suite que j’y trouverais mon bonheur. La fantasy est un style que j’aime beaucoup. Et le mélange avec le western m’a tout de suite plu. Je me suis alors bien installé dans mon fauteuil et j’ai laissé mon imaginaire embarquer dans cette aventure incroyable. Et j’ai été comblé !

Je n’ai pas lu beaucoup de western dans ma vie. Je ne suis pas non plus un très grand fan de ce genre au cinéma. Il y a quelques années, j’ai lu la série de La Tour Sombre du grand King et je suis littéralement tombé en amour avec le pistolero. Je me souviens avoir eu un immense coup de coeur pour ces romans et m’attrister au final en me disant que jamais plus je ne retrouverai des personnages de western qui sont aussi intéressants. Eh bien, avec ce premier tome de Patrice Cazeault, je suis retombé dans le même moule… à quelques exceptions près. Le trio de personnages principaux est très attachant et je me suis immédiatement plu avec eux. Tout comme j’ai apprécié les personnages secondaires. Que ce soit les sorcières, les vampires ou les brigands, ils sont tous intéressants et d’une profondeur à faire pâlir plusieurs auteurs renommés.

L’auteur réussit son pari en mariant deux styles littéraires de la meilleure des façon. C’est subtil parfois, ce l’est moins à certains moments, mais à chaque fois ça nous est rapporté de façon parfaitement contrôlé. L’histoire s’installe tranquillement, les personnages nous sont dévoilés avec tout leur bagages et leur passé, ce qui les rends encore plus réels, et les paysages apparaissent avec tant de netteté dans notre tête. Bagarres et règlements de compte, trahison et fusillades, guerre et vols de cargaisons, tout y est ! Le récit est clair et fluide, les pages tournent rapidement et presqu’immédiatement le lecteur est happé par cette histoire de vengeance.

Raconté un peu à la façon d’un film, Coyote de Patrice Cazeault nous plonge dans l’ouest sauvage et ça se ressent. Le lecteur parvient presque à sentir l’odeur de cuir et de pétarades, tout comme celle de la sueur et de la poussière lors des bagarres. L’intrigue s’installe sournoisement et réussit à capter facilement l’attention du lecteur. La plume de l’auteur est presque sans faille et le récit bourré d’action. Franchement, je ne pouvais pas demander mieux !

Finalement, j’ai dû acheter ce roman et je vous assure que chaque dollars en valait la peine ! C’est un roman presque parfait qui s’aura vous enflammer et vous faire tomber en amour avec le western, c’est certain ! Le deuxième tome ne restera pas longtemps à m’attendre avant que je saute dessus !

09/02/2020

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *