Auteur : Christie Golden & Luc Besson

Pages : 351

ISBN : 9782215135463

Valerian et la cité des milles planètes

Le roman du film de Luc Besson ! Par Christie Golden, auteure célèbre de novélisation.

Au 28e siècle, Valérian (Dane DeHaan) et Laureline (Cara Delevingne) forment un tandem d’agents spéciaux chargés de maintenir l’ordre à travers tous les territoires humains. Sur ordre du ministre de la Défense, ils s’embarquent pour une mission qui les mène dans la stupéfiante cité Alpha une métropole en croissance permanente où toutes les espèces de l’univers ont convergé au fil des siècles pour mettre en commun leur savoir, leur intelligence et leur culture.

Au coeur d’Alpha s’est implanté un mystère, une force obscure qui met en péril l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir mener une course contre la montre pour identifier cette menace qui rôde et sauver non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.

Note

Luc Besson est un réalisateur que j’aime beaucoup. Je l’ai connu avec son film Le 5e élément qui a été un véritable coup de coeur pour moi. Et lorsque j’ai vu la bande-annonce de son nouveau film – Valerian – j’ai tout de suite voulu en savoir plus… et quoi de mieux que de lire le récit tiré du film avant de le visionner ?

Me voilà donc avec ce roman entre les mains, ce même roman que mon oncle était en train de lire lorsqu’il est mort il y a presque un an déjà (son marque-page y est encore !). Je savais qu’il allait finir entre mes mains, c’était inévitable, mais je ne pensais pas l’avoir aussi rapidement. J’ai tout de même attendu un peu avant de le commencer. Mais là, maintenant que je l’ai lu, j’ai terriblement hâte de voir le film !

L’histoire commence très bien avec un préambule qui accroche assez rapidement le lecteur. Un survole est fait pour expliquer les nombreuses années qui ont passés depuis notre présent jusqu’au 28e siècle. L’avancement de l’humanité dans les voyages spatiaux jusqu’à la première poignée de main entre l’homme et un extra-terrestre. Depuis, une panoplie de aliens tous plus bizarres les uns que les autres sont venus à nous et c’est avec les technologies de tous que l’humanité fut apte à se propulser au delà du système solaire.

Il y a bon nombre de rebondissements tout au long du roman et le lecteur prend plaisir à s’immerger dans l’histoire. On tombe malheureusement un peu trop rapidement dans les clichés faciles ; les personnages sont souvent un peu trop bavards et quelques répliques auraient pu être laissées de côté. Malgré tout, l’action ne manque pas et, même si on n’a pas réellement peur pour la vie des personnages principaux, il est facile de s’y attacher un tant soit peu et de les apprécier au fil des chapitres.

On s’imagine bien une histoire de Space Opéra qui saura certainement plaire à un amateur de S-F. J’ai bien aimé rencontrer – aussi rapidement soit-il – ces nations étrangères à notre planète et j’ai été agréablement surpris à quelques reprises par l’imaginaire de ce vaste monde. C’est malheureux que tout ça soit à peine survolé puisque tout est là pour permettre un univers riche, complexe et intéressant. Sachant que cette histoire est l’adaptation d’une BD, j’avoue être curieux d’en savoir plus !

C’est avec pleins de magnifiques images en tête que je vais visionner ce film parce que ce petit roman a clairement réussit son pari. Voyons maintenant si Luc Besson saura satisfaire mon imaginaire avec son film !

09/01/2020

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *